Saint-Nazaire : mise à flot réussie pour le plus grand paquebot du monde

le
2
Saint-Nazaire : mise à flot réussie pour le plus grand paquebot du monde
Saint-Nazaire : mise à flot réussie pour le plus grand paquebot du monde

Manoeuvre impressionnante ce vendredi au petit matin à Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique. Encore couvert de bâches, le plus grand paquebot du monde, l'«Harmony of the seas», a été mis à flot.  L'immense carcasse métallique de ce futur monstre des mers a quitté la cale où le navire, à peine moins large que la forme, avait pris place début février. Il a rejoint le bassin d'armement, d'où il ne sortira plus avant ses premiers essais en mer, en février prochain. En construction aux chantiers navals STX, le géant des mers doit être livré dans un peu moins d'un an, en avril 2016.

L'opération était rendue «complexe» par les 362 mètres de long du navire, soit plus que le viaduc de Millau (343 m) ou la Tour Eiffel (312 m), mais aussi sa largeur, 66 mètres, «contre 45 mètres» pour un navire classique, explique Jean-Yves Péan, responsable d'affaire du paquebot construit pour une filiale de l'armateur américain Royal Caribbean Cruises Ltd (RCCL).

AFP/Georges Gobet

Depuis la découpe de la première tôle en septembre 2013, les chantiers navals de Saint-Nazaire ont dû faire preuve d'ingéniosité, investissant notamment dans un grand portique pouvant transporter des blocs - 87 au total - de 1 400 tonnes. «Rien d'insurmontable» cependant, assure Pascal Favreau, responsable de la construction du navire. Il faut dire qu'une centaine de géants des mers, dont le «Normandie», le «France» et le «Queen Mary 2», ont déjà été construits par les ex-chantiers de l'Atlantique, qui ont réalisé douze navires pour RCCL en près de trente ans.

Une croisière inaugurale avec 8 500 personnes à bord

Si la coque métallique est achevée, 2 500 personnes s'activent à bord pour terminer dans les temps ce navire hors norme. Une longueur de câbles de 3 600 km, soit plus de trois fois la Loire, 500 000 litres de peinture, mais aussi 90 000 m² de moquette et 8 000 m² de surface de baies vitrées seront notamment nécessaires..

Parmi ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lorant21 le vendredi 19 juin 2015 à 13:30

    c'est peut-être pas très joli mais c'est du beau boulot. bravo.

  • patjo47 le vendredi 19 juin 2015 à 13:23

    Quelle énorme immondice flottant! Appelez ça une barre de HLM , pas un paquebot, c'est une honte pour la marine et l'écologie!