Saint-Nazaire : arrivée des marins russes en formation sur les navires Mistral

le
2

Quelque 400 marins russes sont arrivés lundi peu après 7 heures au port de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) pour se former à l'utilisation des deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) de type Mistral, construits par la France pour la Russie.

Sur fond de crise ukrainienne, la livraison, prévue à l'automne, provoque des tensions entre Paris et ses alliés. Le président américain Barack Obama avait encore exprimé début juin son «inquiétude» sur la poursuite de tels contrats au moment où la Russie «a violé la loi internationale» en s'emparant de la Crimée.

Les 400 marins russes, qui représentent deux équipages de 200 hommes, doivent se former au maniement des Mistral jusqu'à l'automne. Il seront logés à bord du navire militaire russe Smolny qui s'est amarré à quai derrière le Vladivostok, premier des deux BPC fabriqué par les chantiers navals STX pour le compte de DCNS.

Le Smolny, tiré par des remorqueurs français, a d'abord traversé l'écluse donnant accès au bassin où l'attendait le Vladivostok, sous le regard des journalistes. Les marins étaient visibles à travers les hublots de leurs cabines dans le navire portant la croix bleue, l'enseigne de la marine russe. Le navire a ensuite accosté dans une zone interdite au public. Un officier en est descendu et a serré les mains de personnes présentes à quai, qui sont ensuite montées à bord. Sur le pont supérieur, lors d'une courte cérémonie, les marins se sont rassemblés en uniforme et en rang. Vers 10h30, l'ensemble des marins est descendu à terre, dans l'enceinte sécurisée où des préfabriqués destinés à la toilette et la restauration ont été installés. Après un bref rassemblement devant le Smolny ils se sont dispersés tout en restant dans l'enceinte grillagée.

Interrogés en français et en anglais, plusieurs officiers qui s'approchaient de la sortie, surveillée par un vigile, ont refusé de s'exprimer et se sont éloignés.

Un contrat ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • zzxcvb41 le lundi 30 juin 2014 à 17:28

    On oublie trop vite que ce sont surtout les Russes qui nous ont libéré des Allemands durant la 2nd guerre mondiale.

  • dotcom1 le lundi 30 juin 2014 à 17:18

    La consommation de vodka va exploser...