Saint-Lô : face à face tendu entre agriculteurs et CRS devant la préfecture

le , mis à jour à 17:16
3
Saint-Lô : face à face tendu entre agriculteurs et CRS devant la préfecture
Saint-Lô : face à face tendu entre agriculteurs et CRS devant la préfecture

Quelque 150 agriculteurs, selon la police et les syndicats agricoles, ont manifesté ce mercredi matin devant la préfecture de Saint-Lô (Manche), déversant du lisier et des déchets devant les grilles avant de tenter de les souder. Les CRS ont répliqué à l'aide de canons à neige carbonique et du gaz lacrymogène.

Les manifestants, essentiellement producteurs de lait et de viande bovine, s'étaient donné rendez-vous tôt ce mercredi matin pour protester contre les prix trop faibles. Au volant de leurs tracteurs, ils ont réveillé la ville à coups de klaxons dès 6 heures du matin. 

#criseagricole 150 agriculteurs se rendent à la préfecture de #saintlo pic.twitter.com/Vo4c8Vdk2z— tendanceouest (@tendanceouest) 19 Août 2015

Une fois devant la préfecture, les manifestants ont tenté de forcer les grilles mais les CRS se sont déployés pour les repousser.

#criseagricole les agriculteurs forcent la porte de la préfecture de la #Manche pic.twitter.com/9bkxGBawFk— tendanceouest (@tendanceouest) 19 Août 2015

Les agriculteurs ont alors jeté de la paille et des pneus enflammés devant la préfecture puis déversé le contenu de deux citernes de lisier, soit 30000 litres, pour arroser la grille d'entrée et les forces de l'ordre présentes sur place. Les CRS ont répondu en faisant usage de canons à neige carbonique et de gaz lacrymogène. Les agriculteurs se sont ensuite repliés sur la place de la mairie, avant de lever le camp vers 7 heures 30, tandis que des pompiers intervenaient pour éteindre les feux de pneus.

#criseagricole #saintlo 7h44 pic.twitter.com/ZRBKJiFJWj— tendanceouest (@tendanceouest) 19 Août 2015

Les producteurs réclament une remontée des prix, «trop faibles actuellement pour vivre. Absolument rien n'a avancé pour les filières d'élevage, malgré le plan d'urgence du gouvernement», affirme le président de la FDSEA de la Manche, Sébastien Amand. Le président des jeunes ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le mercredi 19 aout 2015 à 17:59

    la fdsea leur a promis depuis 5 ans la fortune grâce à la Chine et la fin des quotas... c'est réussi !

  • M4314275 le mercredi 19 aout 2015 à 17:30

    Cela va très mal pour que des manchois manifestent. Ce sont d'ordinaire des gens paisibles.

  • gbirothe le mercredi 19 aout 2015 à 09:13

    le poisson se débat toujours avant de mourrir