Saint-Gobain toujours sous pression

le
0
L'usine de panneaux solaires Saint-Gobain de Covilis. (© Saint-Gobain)
L'usine de panneaux solaires Saint-Gobain de Covilis. (© Saint-Gobain)

Credit Suisse avait abaissé son conseil sur Saint-Gobain en mai dernier, estimant que le marché était trop optimiste sur la reprise de la construction en France. Quatre mois après, l’anticipation s’est vérifiée et le secteur connaît toujours des difficultés.

L’analyste identifie quatre sources d’inquiétude. D’abord, les mises en chantier ont poursuivi leur trajectoire négative. Ensuite, le marché du ciment continue de baisser, ce qui est un autre élément négatif pour les matériaux de construction, même si le groupe n’en vend pas lui-même. De surcroît, les indications en provenance du secteur du bricolage sont plutôt moroses. Enfin, les perspectives de croissance globale de l’économie française restent mitigées, et après l’optimisme du premier semestre, des révisions à la baisse sont en train de poindre.

Tous ces éléments font que Credit Suisse maintient ses prévisions, qui sont inférieures de 3% à celles du consensus pour l’année en cours et de 8% pour l’année suivante.

L’avis du Revenu. Saint-Gobain reste très dépendant de la reprise de la construction en France. Au premier semestre, il réalisait 26,5% de son chiffre d’affaires et 10% de son résultat d’exploitation dans l’Hexagone.

L’industriel pourrait aussi souffrir du ralentissement de la zone «pays émergents et

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant