Saint-Gobain sans relief

le
0
Une fonderie Saint-Gobain. (© Saint-Gobain)
Une fonderie Saint-Gobain. (© Saint-Gobain)

En apparence, les comptes 2015 de Saint-Gobain sont  bons. Pour un chiffre d’affaires en hausse de 3,3%, à 39,6 milliards, le résultat net part du groupe grimpe de 35,9% à près de 1,3 milliard d’euros. La plus-value de cession dans Verallia (811 millions)  a partiellement compensé des dépréciations d’actifs à hauteur de 933 millions sur Lapeyre dans la distribution en France, mais aussi dans le vitrage, la canalisation et les proppants (produits destinés à faciliter l’extraction des roches dans  les forages pétroliers et gaziers).

C’est que l’exercice écoulé a été difficile pour le spécialiste des matériaux de construction. La croissance interne des ventes est ressortie à un petit +0,4%, avec des volumes stables (+0,1%). Le résultat d’exploitation a progressé de seulement 2,2%, à données comparables,  pour s’afficher à 2,6 milliards d’euros, ce qui est en ligne avec la prévision des dirigeants donnée à l’automne dernier (au minimum une stabilité), elle-même revue en baisse par rapport aux attentes du début 2015.

Des prévisions prudentes

L’absence de reprise des volumes sur l’année s’explique principalement par le fort recul de la France, premier marché du groupe, qui s’est poursuivie au second semestre. Comme souvent, l’évolution du  reste du portefeuille a été tout en contrastes : La canalisation et l’Amérique du Nord ont pesé sur l’activité en

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant