Saint-Gobain: pas de potentiel de hausse, selon Berenberg.

le
0

(CercleFinance.com) - Depuis hier, le bureau d'études allemand Berenberg ne conseille plus d'acheter l'action Saint-Gobain en estimant que les anticipations du marché, qui reposent sur un rebond de l'immobilier dans l'Hexagone, sont trop optimistes. Selon les analystes, 'il devient difficile d'identifier un potentiel de hausse' sur le titre. Berenberg préconise non plus d'acheter, mais de conserver le titre, en visant une cible ramenée de 41 à 36 euros.

A la Bourse de Paris où le CAC 40 perd encore 2,6%, l'action Saint-Gobain sous-performe le marché en perdant 5,3% à 36 euros, ce qui en fait la lanterne rouge de l'indice phare parisien.

Principal argument développé par les analystes : certes, la reprise du marché immobilier devrait se concrétiser cette année en France, comme en présage l'amélioration des indicateurs avancés. Toutefois, étant donné le décalage habituel de 6 à 9 mois, Saint-Gobain n'en profitera vraisemblablement pas avant la fin de l'année 2016.

Parallèlement, les analystes estiment que les marchés industriels américains et émergents (comme le Brésil) auxquels le groupe est exposé présentent des risques croissants. Or les concernés pays contribuent bien plus au résultat de Saint-Gobain qu'à son CA.

Certes, après la cession du reste de la filiale de verre alimentaire Verallia, la prise de contrôle éventuelle du chimiste suisse du bâtiment Sika permettrait d'améliorer le profil du groupe. Mais étant donné la résistance du management de Sika, l'issue de l'opération entamée voilà plus d'un an est toujours incertaine. Berenberg estime aussi que l'affaire pourrait prendre plus de temps que le marché ne semble le penser. Prochaine étape en vue : la décision de la Cour cantonale de Zurich, dans le courant du premier semestre.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant