Saint-Gobain n'emballe pas le marché

le
0
Un salarié de Saint-Gobain, en Chine. (© Saint-Gobain)
Un salarié de Saint-Gobain, en Chine. (© Saint-Gobain)

Le chiffre d’affaires de Saint-Gobain de janvier à mars s’est hissé à 9,1 milliards d’euros, en recul de 1,9%. A périmètre et taux de change constants, la progression est de 1,8%. Une évolution supérieure aux attentes des analystes (+1,5%) mais qui recouvre des tendances contrastées.

Ainsi, la hausse des volumes ressort à 2,3% (le consensus tablait sur 1,5%), avec une amélioration dans tous les pôles et les principaux pays, hors Brésil. Mais l’effet prix est négatif, à hauteur de -0,5%, du fait d’un environnement déflationniste, tout particulièrement dans la construction en Europe et aux Etats-Unis.

Par ailleurs, l’effet de change est négatif sur le trimestre (-3%), principalement en raison de la forte dépréciation des devises en Amérique latine.  

Profitabilité soutenue par les réductions de coûts

Les dirigeants confirment leur prévision de février, à savoir  une nouvelle amélioration en 2016 du résultat d’exploitation à structure et taux de change comparables.

La profitabilité sera soutenue par les réductions de coûts. Saint-Gobain ambitionne de dégager de l’ordre de 250 millions d’euros d’économies supplémentaires par rapport à sa base de coûts de l’an dernier.

Un marché attentiste

Nous partageons l’attentisme du marché sur le titre, qui est pratiquement à l’arrêt depuis le 1er janvier, comme sur un an glissant.

Les

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant