Saint-Gobain mise sur le verre en Égypte

le
0
Mercredi, le groupe, qui veut se développer dans les pays émergents, a ouvert une usine de verre près du Caire.

C'est une zone industrielle, mais plantée en plein désert, à 120 km du Caire, tout près de la mer Rouge. On y trouve une aciérie, un site pétrochimique et une unité flambant neuve de Saint-Gobain, une usine de verre inaugurée mercredi. A l'intérieur, un four qui porte à 1550° un mélange de sable, de soude et de calcaire pour en faire de grandes plaques de verre. Une vieille technologie que le groupe, numéro deux mondial du verre derrière le Japonais Asahi, a déjà déployée un peu partout dans le monde.

Alors si cette fois-ci il s'implante en Egypte avec ce process, ce n'est pas par hasard. «Avec 80 millions d'habitants et une croissance régulière, ce pays constitue un marché local porteur, explique Pierre-André de Chalendar, PDG de Saint-Gobain. Et la proximité du canal de Suez permet de desservir les pays du Golfe mais aussi l'Inde et l'Europe.» Tout cela à des coûts inférieurs de 45% aux normes occidentales grâce notamment au prix de l'énergie très faibl

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant