Saint-Gobain : des analystes réservés sur le titre

le
0
Un salarié de Saint-Gobain, en Chine. (© Saint-Gobain)
Un salarié de Saint-Gobain, en Chine. (© Saint-Gobain)

Une dégradation qui pèse. Le courtier Berenberg vient d’abaisser sa recommandation d’acheter à conserver sur le titre Saint-Gobain, ramenant son objectif de cours à 36 euros, au lieu de 41 euros précédemment. L’intermédiaire estime que les activités industrielles du groupe aux États-Unis et au Brésil sont particulièrement risquées. De plus, Saint-Gobain pourrait ne profiter d’une potentielle reprise du marché immobilier français qu’à compter de la fin 2016, le temps que l’embellie se répercute sur ses comptes.

De son côté, Barclays a démarré le suivi du dossier sur une recommandation «sous-pondérer», avec une valorisation de 37 euros, soit peu ou prou le niveau actuel du cours. L’intermédiaire redoute que le consensus ne soit un peu trop optimiste.

Prévisions abaissées pour 2015

Fin octobre, à l’occasion de la publication du chiffre d’affaires sur neuf mois, les dirigeants avaient abaissé leurs prévisions pour 2015. Le résultat d’exploitation à structure et taux de change comparable de l’exercice écoulé devrait être au minimum maintenu par rapport à 2014. L’objectif précédent était une nouvelle amélioration.

À ce stade, les analystes tablent sur un résultat d’exploitation 2015 de 2,65 milliards d’euros, en retrait par rapport à celui de 2014, qui se montaiet à 2,8 milliards. Surtout, le rebond escompté pour cette année est assez ténu. Le consensus attend 2,9

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant