Saint Gobain : Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2014

le
0

PARIS, April 29, 2014 /PRNewswire/ --

C.A. à 9 874 millions d'euros tiré par une croissance interne soutenue

        
        - Croissance interne de +6,8%, en partie tirée par une météo favorable en
          Europe
        - Maintien d'un bon niveau des prix de vente : +1,2%
        - Effet de change : -3,7%
        - Poursuite de l'amélioration progressive de nos marchés en Europe
          occidentale, hors France, et de la très bonne dynamique en Asie et pays émergents
        - Marchés solides en Amérique du Nord mais affectés par des conditions
          climatiques défavorables

Pierre-André de Chalendar, Président-Directeur Général de Saint-Gobain, a déclaré :

" Le bon niveau d'activité du premier trimestre, au-delà de l'impact positif du climat en Europe, traduit l'évolution favorable de nos marchés. Dans ce contexte et grâce à la poursuite de la mise en oeuvre de nos priorités d'actions, nous confirmons notre objectif de nette amélioration du résultat d'exploitation à structure et taux de change comparables. "

Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe s'élève à 9 874 millions d'euros, en progression de +2,6% et de +6,8% à structure et taux de change comparables.

L'effet de change reste négatif à -3,7%, tout particulièrement dans les Pôles industriels, à cause de la dépréciation de certaines monnaies (principalement en Amérique latine, aux Etats-Unis et en Scandinavie).

L'effet périmètre a un impact limité à -0,5%.

Les volumes progressent de +5,6% grâce à la bonne tendance de nos marchés et à une base de comparaison particulièrement favorable en termes de conditions météorologiques en Europe ; les jours ouvrés contribuent légèrement à hauteur d'environ +0,7%.

La priorité donnée aux prix de vente permet d'atteindre un effet prix de +1,2%, dont +1,8% pour les Pôles industriels dans un contexte de faible inflation des coûts de matières premières et de l'énergie.

        
                                                     Evolution Evolution  Evolution à
                                     C.A.                à         à       structure    C.A.
                                   T1 2013    C.A.   structure structure   et change   T1 2013
        en millions d'euros       retraité* T1 2014    réelle comparable  comparables  publié
        POLES
        Matériaux Innovants[1]      2 175     2 175     0,0%      -0,5%       4,9%       2 211
        Vitrage                     1 163     1 159    -0,3%      -0,3%       4,5%       1 200
        Matériaux
        Haute-Performance           1 014     1 018     0,4%      -0,6%       5,4%       1 014
        Produits pour la
        Construction[1]             2 736     2 757     0,8%       2,1%       7,4%       2 754
        Aménagement Intérieur       1 367     1 452     6,2%       6,2%      10,9%       1 367
        Aménagement Extérieur       1 381     1 318    -4,6%      -2,1%       3,9%       1 399
        Distribution Bâtiment       4 110     4 361     6,1%       6,6%       8,1%       4 110
        Conditionnement
        (Verallia)[2]                 835       822    -1,6%      -1,6%       2,2%         835
        Ventes internes et divers    -234      -241     ---        ---        ---         -236
        ZONES GEOGRAPHIQUES
        France                      2 790     2 872     2,9%       2,8%       2,8%       2 803
        autres pays d'Europe
        occidentale                 3 798     4 150     9,3%       9,2%      10,2%       3 804
        Amérique du Nord            1 552     1 436    -7,5%      -5,4%      -1,4%       1 556
        Pays émergents et Asie      1 908     1 905    -0,2%       0,6%      14,5%       1 943
        Ventes internes              -426      -489     ---        ---        ---         -432
        Groupe                      9 622     9 874     2,6%       3,1%       6,8%       9 674

* Comptes 2013 retraités pour tenir compte des impacts de l'amendement de la norme IFRS 11.

[1] Y compris les éliminations inter-activités.

[2] Y compris Verallia North America qui sera déconsolidé à partir du 11 avril 2014.

Performances des Pôles (à données comparables)

Le chiffre d'affaires du Pôle Matériaux Innovants progresse de +4,9%.

        
        - Le Vitrage confirme sa reprise (+4,5%), tirée par l'activité automobile
          dans toutes les zones géographiques. Le marché de la construction en Europe
          occidentale progresse légèrement en volumes avec des prix qui n'intègrent pas
          encore les hausses en cours ; l'Asie et les pays émergents restent très dynamiques.
        - Les Matériaux Haute Performance(MHP) affichent une croissance interne de
          +5,4% soutenue par l'Asie et les pays émergents ainsi que par l'Europe occidentale,
          et ce dans tous les métiers. L'Amérique du Nord se replie légèrement à cause du
          recul des Céramiques et de conditions climatiques défavorables.

Le Pôle Produits pour la Construction (PPC) voit ses ventes croître au rythme de +7,4%, soutenues par l'Europe ainsi que par l'Asie et les pays émergents.

        
        - L'Aménagement Intérieur, avec des ventes en hausse de +10,9%, affiche un
          trimestre très positif dans toutes ses régions. Les Etats-Unis continuent sur leur
          lancée tant en prix (particulièrement dans la plaque de plâtre) qu'en volumes avec
          la bonne dynamique des marchés de la construction. L'Asie et les pays émergents
          confirment leur très bonne performance. Les volumes s'améliorent dans tous les pays
          d'Europe occidentale aidés par une météorologie favorable.
        - L'Aménagement Extérieur, soutenu par la forte croissance des Mortiers
          Industriels dans toutes ses régions et la bonne dynamique de la Canalisation,
          enregistre une amélioration de son chiffre d'affaires de +3,9%. Les Produits
          d'Extérieur aux Etats-Unis, après un début d'année très difficile à cause du
          climat, progressent au mois de mars.

L'activité du Pôle Distribution Bâtiment rebondit de +8,1%, bénéficiant de conditions climatiques bien meilleures qu'au premier trimestre 2013 et de l'amélioration progressive de la plupart des marchés de la construction en Europe. Le Royaume-Uni, l'Allemagne, les pays nordiques et l'Europe de l'Est réalisent un très bon premier trimestre. A partir d'une base de comparaison faible l'an dernier, la France ne progresse que légèrement, la bonne tenue de la rénovation compensant la forte contraction du marché de la construction neuve. Le Brésil contribue au bon niveau de croissance du Pôle.

Le Pôle Conditionnement (Verallia) affiche une croissance interne de +2,2%, principalement tirée par les volumes, tant en Europe qu'en Amérique latine. Les prix sont bien orientés en Amérique latine dans un contexte très inflationniste mais se sont légèrement érodés en Europe dans certains pays sous la pression de la concurrence. Nos activités nord-américaines, dont la cession a été finalisée le 11 avril 2014 et qui seront déconsolidées à partir de cette date, enregistrent un trimestre en ligne avec l'année précédente.

Analyse par grande zone géographique (à données comparables)

Conformément au scénario envisagé en février :

        
        - En France, le chiffre d'affaires (+2,8%) bénéficie d'une meilleure
          performance de la rénovation et de conditions climatiques favorables mais reste
          affecté par la contraction du marché de la construction neuve.
        - Les autres pays d'Europe occidentale affichent une croissance de +10,2%,
          amplifiée par les meilleures conditions climatiques ; tous les pays progressent, en
          particulier l'Allemagne, le Royaume-Uni et, dans une moindre mesure, la Scandinavie.
        - L'Amérique du Nord recule de -1,4%. La mauvaise météo a pesé de façon
          significative sur les Produits d'Extérieur et sur certains métiers industriels,
          tandis que l'Aménagement Intérieur maintient sa très bonne dynamique dans un
          marché porteur.
        - L'Asie et les pays émergents, à +14,5%, continuent à afficher une très
          bonne performance dans toutes les régions, malgré des craintes de ralentissement
          dans certains pays.

Point sur les litiges liés à l'amiante aux Etats-Unis et sur l'amende Vitrage automobile

Le nombre de nouveaux litiges mettant en cause CertainTeed au cours du premier trimestre 2014 est de 1 000 environ, soit autant qu'au premier trimestre 2013. Après prise en compte des 1 000 plaintes environ ayant fait l'objet de transactions au cours de la même période, soit autant qu'au premier trimestre 2013, le stock de litiges en cours est stable par rapport au 31 décembre 2013, à 43 000 plaintes.

A la suite de la décision du Tribunal de l'Union européenne de réduire l'amende Vitrage automobile de 880 à 715 MEUR, le Groupe a opté pour le paiement de l'amende. Cette décision entraîne une reprise de provision de 207 MEUR.

Perspectives 2014

Le premier trimestre confirme que les tendances à l'amélioration amorcées au second semestre devraient se poursuivre pour l'ensemble de l'année :

        
        - en Europe occidentale, après un premier trimestre qui a bénéficié d'un
          climat particulièrement favorable, nos marchés devraient maintenir leur
          amélioration graduelle tirée par la croissance au Royaume-Uni et en Allemagne ;
        - en Amérique du Nord, après un premier trimestre impacté par une météo
          très défavorable, le Groupe tirera profit du dynamisme du marché de la construction
          et de la progression des marchés industriels ;
        - en Asie et dans les pays émergents, nos activités devraient réaliser un bon
          niveau de croissance interne ;
        - enfin, les marchés de la consommation des ménages, plus difficiles en Europe
          du Sud, pourraient continuer d'être affectés par la pression concurrentielle sur les
          prix.

Le Groupe confirme ainsi ses priorités d'actions sur l'année :

        
        - augmentation des prix de vente dans un contexte de faible hausse des
          coûts des matières premières et de l'énergie ;
        - programme d'économies de coûts afin de dégager des économies
          supplémentaires de 450 millions d'euros par rapport à la base des coûts de 2013 ;
        - investissements industriels accrus autour de 1 500 millions d'euros avec la
          priorité donnée aux investissements de croissance hors Europe occidentale (environ
          550 millions d'euros) et aux métiers moins intensifs en capitaux ;
        - poursuite des efforts de R&D pour soutenir sa stratégie de différenciation
          et l'introduction de solutions à forte valeur ajoutée.

Grâce à la mise en oeuvre de ce plan d'actions et à l'évolution plus favorable de nos différents marchés en ligne avec les tendances amorcées au second semestre 2013, le résultat d'exploitation devrait marquer une nette amélioration à structure et taux de change comparables.

Calendrier financier

Résultats du premier semestre 2014 : 30 juillet 2014, après bourse.

        
        Contacts analystes, investisseurs

        Gaetano TERRASINI
        +33-1-47-62-32-52

        Vivien DARDEL
        +33-1-47-62-44-29

        Contacts presse

        Sophie CHEVALLON
        +33-1-47-62-30-48

        Susanne TRABITZSCH
        +33-1-47-62-43-25


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant