Saint-Gobain : Chiffre d'affaires des 9 premiers mois

le
0

PARIS, October 25, 2012 /PRNewswire/ --

Chiffre d'affaires des 9 premiers mois 2012 en hausse de 2,9%, a 32,5 milliards d'euros

Croissance interne : -1,8%, dont -3,8% au 3eme trimestre

Faits marquants :

        
        - Prix de vente : +1,9% sur 9 mois et +1,5% au T3
        - Volumes de vente : -3,7% sur 9 mois et -5,3% au T3
        - Confirmation, au 3eme trimestre, des tendances d'activite du 2eme
          trimestre, mais impact negatif d'un nombre de jours ouvres inferieur a l'an
          dernier, et d'une base de comparaison exceptionnellement elevee du 3eme trimestre
          2011 dans la construction en Amerique du Nord
        - Mise en oeuvre vigoureuse des nouvelles mesures d'adaptation a la conjoncture

Pierre-Andre de Chalendar, President-Directeur General de Saint-Gobain, a commente :

" Le niveau d'activite du Groupe au 3eme trimestre confirme le ralentissement economique general observe en Europe occidentale depuis le mois de mai, et les difficultes des principaux marches du Groupe en Asie et en pays emergents. Aux Etats-Unis, la base de comparaison exceptionnellement elevee du 3eme trimestre 2011 (impact des intemperies) limite fortement l'impact favorable de la poursuite du redressement de la construction residentielle sur ce trimestre. Dans ce contexte, nous avons continue a donner la priorite aux prix de vente, avec l'objectif de repercuter, sur l'ensemble de l'annee, l'augmentation des couts des matieres premieres et de l'energie.

Confronte a la poursuite du ralentissement de la conjoncture dans la plupart de ses metiers, dans un contexte de tres forte incertitude macroeconomique,le Groupe met vigoureusement en oeuvre ses nouveaux programmes d'economies de couts et de gestion de la tresorerie. Grace a la forte mobilisation de ses equipes, il maintient globalement ses objectifs, avec neanmoins une baisse du resultat d'exploitation du second semestre (par rapport au premier) un peu plus prononcee qu'anticipe fin juillet. "

Le Groupe Saint-Gobain a realise sur les 9 premiers mois de 2012 un chiffre d'affaires en croissance de 2,9%, a 32 541 millions d'euros contre 31 629 millions d'euros sur les 9 premiers mois de 2011.

L'effet de change represente une contribution positive de +2,0%, resultant principalement de l'appreciation, par rapport a l'euro, du dollar americain et de la livre britannique. L'effet perimetre est favorable (+2,7%), et reflete essentiellement l'apport de chiffre d'affaires provenant des acquisitions realisees au cours des 12 derniers mois (notamment Brossette, Build Center et Solar Gard).

A donnees comparables (taux de change et perimetre comparables), le chiffre d'affaires recule de -1,8%. Les volumes baissent de -3,7%, tandis que les prix de vente progressent de +1,9%.

Sur le seul 3eme trimestre, le chiffre d'affaires consolide du Groupe s'eleve a 10 951 millions d'euros, contre 10 754 millions d'euros au 3eme trimestre 2011, soit une progression de 1,8%. Elle se decompose en un effet perimetre de +2,8%, un effet change de +2,8% et une croissance interne de -3,8% (dont -5,3% en volumes et +1,5% en prix).

De facon generale, les tendances d'activite du 3eme trimestre confirment le ralentissement constate au 2eme trimestre (croissance interne de -2,3%, dont 1,9% en prix et -4,2% en volumes). A l'exception de Verallia, qui demontre une nouvelle fois sa capacite de resistance a la conjoncture (avec une croissance interne de 3,2% au 3eme trimestre), tous les Poles et toutes les Activites du Groupe ont connu, au 3eme trimestre, un recul de leurs volumes de vente, refletant la degradation progressive de l'environnement economique global a partir du mois de mai. Cette situation a ete amplifiee par un nombre de jours ouvres inferieur a l'an dernier (-1 jour sur le trimestre, dont -2 jours en septembre, soit un impact de -8,8% sur les ventes du Groupe en septembre), qui a notamment penalise le chiffre d'affaires de la Distribution Batiment et, dans une moindre mesure, celui de l'Amenagement Interieur. A nombre de jours ouvres constants, la croissance interne du Groupe au 3eme trimestre aurait ete de -2,8% au lieu de -3,8%.

Parmi les grandes zones geographiques sur lesquelles le Groupe opere, seule l'Amerique du Nord reste bien orientee, a la faveur de la poursuite du redressement du marche de la construction, et en depit de la base de comparaison tres elevee que constitue, pour ce marche, le 3eme trimestre 2011 (impact des intemperies sur le secteur de la renovation). Dans ce contexte, les prix de vente ont beneficie d'une dynamique favorable dans tous les Poles et toutes les Activites du Groupe.

L'evolution du chiffre d'affaires par pole et grande zone geographique se decompose de la facon suivante :

       
                                                                                                   
                          C.A.     C.A.    
                         9 mois   9 mois  Evolution Evolution  Evolution    
                          2011     2012      a         a       structure
                          (en      (en    structure structure   et change
                        millions millions  reelle   comparable comparables
                        d'euros) d'euros)  (en %)     (en %)     (en %)
        POLES
        Materiaux
        Innovants (1)    7 230    7 182     -0,7%     -2,6%       -4,5%

        Vitrage          4 121    3 860     -6,3%     -6,7%       -6,8%

        Materiaux Haute
        Performance      3 133    3 340     +6,6%     +2,6%       -1,7%
        Produits pour
        la Construction
        (1)              8 703    8 904     +2,3%     +1,0%       -1,7%

        Amenagement
        Interieur        4 122    4 334     +5,1%     +3,0%       +0,6%

        Amenagement
        Exterieur        4 620    4 609     -0,2%     -0,8%       -3,8%
        Distribution
        Batiment        13 763   14 379     +4,5%     -0,1%       -1,4%
        Conditionnement
        (Verallia)       2 718    2 855     +5,0%     +6,1%       +3,1%
        Ventes internes
        et divers         -785     -779    ------    -------     -------
        GROUPE          31 629   32 541     +2,9%     +0,2%       -1,8%
        ZONES
        GEOGRAPHIQUES
        France           8 922    9 024     +1,1%     -2,7%       -2,7%
        Autres pays
        d'Europe
        occidentale     13 497   13 542     +0,3%     -2,0%       -4,0%
        Amerique du
        Nord             4 214    4 782    +13,5%     +11,4%      +1,7%
        Pays emergents
        et
        Asie-Pacifique   6 466    6 524     +0,9%     -0,9%       -0,3%
        Ventes internes -1 470   -1 331     -----     -----       -----
        GROUPE          31 629   32 541     +2,9%     +0,2%       -1,8%
        
        1) y compris les eliminations inter - activites.

Performances des Poles (a donnees comparables)

Le chiffre d'affaires du Pole Materiaux Innovants recule de 4,5% sur les 9 mois, apres 7,2% au 3eme trimestre. Alors que l'activite reste tres difficile dans le Vitrage, les MHP subissent egalement un ralentissement de leur activite sur les 3 derniers mois, sous l'influence de la baisse de la production et de l'investissement industriels, notamment en Europe occidentale. Malgre une base de comparaison elevee, les prix de vente du Pole continuent a progresser sur ce 3eme trimestre.

        
        - Dans la continuite du 1er semestre, le Vitrage voit son chiffre
          d'affaires baisser de 6,8% sur les 9 mois (et de 7,0% au 3eme trimestre), en raison
          du recul de ses principaux marches (automobile et construction en Europe occidentale,
          solaire), et du tassement de ses volumes de vente en Asie et pays emergents. En
          revanche, alors qu'ils etaient en baisse au 1er semestre, les prix de vente se sont
          stabilises au 3eme trimestre, mais ne refletent pas encore les premieres
          augmentations de prix du float realisees depuis fin juillet. Par voie de
          consequence, et en depit des mesures vigoureuses d'economies de couts mises en
          oeuvre, les performances de l'Activite restent encore tres impactees, sur les 9
          mois, par la forte augmentation des couts des matieres premieres et de l'energie.
        - Apres avoir connu un bon niveau d'activite au 1er semestre, les MHP
          subissent, au 3eme trimestre, l'impact du ralentissement de la conjoncture mondiale,
          amplifie par la base de comparaison elevee du 3eme trimestre 2011. Le chiffre
          d'affaires de l'Activite recule ainsi de 1,7% sur les 9 mois (et de 7,8% au 3eme
          trimestre), refletant la baisse des volumes en Europe occidentale et dans les pays
          emergents ainsi que, dans une moindre mesure, en Amerique du Nord. Les programmes
          d'adaptation a la conjoncture deployes, ainsi que la bonne tenue des prix de vente,
          devraient neanmoins permettre de limiter l'impact de ce ralentissement sur les
          performances de l'Activite au second semestre.

Le Pole Produits pour la Construction (PPC) voit son chiffre d'affaires reculer de 1,7% sur les 9 mois, et de 4,3% au 3eme trimestre, sous l'influence du reflux des volumes de vente en Europe occidentale, et - pour le 3eme trimestre - de la base de comparaison tres elevee que constitue la periode equivalente de 2011 (impact favorable des intemperies aux Etats-Unis). Les prix de vente conservent une bonne orientation sur l'ensemble des activites et des zones geographiques.

        
        - L'Amenagement Interieur realise une legere croissance interne, tant
          sur les 9 mois (+0,6%) qu'au 3eme trimestre (+0,3%), a la faveur des hausses de prix
          realisees (notamment dans la plaque de platre aux Etats-Unis en debut d'annee).
          Les volumes de vente reculent en Europe occidentale, a cause notamment d'un nombre de
          jours ouvres inferieur a l'an dernier, mais poursuivent leur redressement aux
          Etats-Unis (a la faveur de la reprise du marche de la construction), et restent bien
          orientes en Asie et pays emergents.
        - L'Amenagement Exterieur affiche une baisse de son chiffre d'affaires a
          donnees comparables, a la fois sur les 9 premiers mois (-3,8%) et au 3eme trimestre
          (-8,5%), sous l'impact conjugue du fort recul des ventes de la Canalisation et de la
          base de comparaison tres elevee du 3eme trimestre 2011 pour les Produits
          d'Exterieur (impact ponctuel des intemperies de debut d'annee 2011 sur la
          renovation de toitures aux Etats-Unis), qui occulte temporairement les benefices du
          redressement du marche de la construction. Quant aux Mortiers Industriels, ils
          conservent, au 3eme trimestre, un bon niveau de croissance interne en Asie et en pays
          emergents, mais subissent l'impact de l'aggravation de la crise economique en Europe
          occidentale. Pour l'ensemble de l'Activite, alors que les mesures d'adaptation a la
          conjoncture commencent a donner leurs premiers effets, les prix de vente conservent
          une bonne dynamique (notamment dans les Mortiers Industriels), sans toutefois parvenir
          a compenser integralement la forte augmentation, sur les neuf mois, des couts des
          matieres premieres et de l'energie.

Le chiffre d'affaires du Pole Distribution Batimentrecule, a donnees comparables, de 1,4% sur les 9 premiers mois (et de 3,0% au 3eme trimestre). L'Allemagne, la Scandinavie et les Etats-Unis restent en croissance sur les 9 mois (mais se stabilisent au 3eme trimestre), tandis que la France resiste bien et gagne des parts de marche dans un environnement devenu moins porteur. Les autres pays d'implantation du Pole voient leur activite refluer sur les 9 premiers mois, et de facon encore plus prononcee au 3eme trimestre, compte tenu notamment d'un nombre de jours inferieur a l'an dernier (-1 jour sur le trimestre, dont -2 jours en septembre, soit un impact negatif de 8,2% sur les ventes du mois de septembre). A jours ouvres constants, la croissance interne du Pole au 3eme trimestre serait en effet de -1,8%. Dans ce contexte economique plus difficile, le Pole poursuit avec determination ses actions centrees sur le dynamisme commercial, la bonne tenue de la marge commerciale grace a l'orientation favorable de ses prix de vente, et le controle de ses couts.

Le Pole Conditionnement (Verallia) realise une croissance interne de +3,1% sur les 9 premiers mois (et de +3,2% au 3eme trimestre), tiree essentiellement par l'augmentation de ses prix de vente, a la faveur - notamment au 3eme trimestre -, de l'application des mecanismes de repercussion des couts de l'energie. Les volumes de vente restent bien orientes en France, aux Etats-Unis et au Bresil, mais reculent dans la plupart des autres pays, notamment en Europe du Sud et de l'Est.

Analyse par grande zone geographique (a donnees comparables)

Dans la continuite du 1er semestre, le ralentissement s'est poursuivi en Europe occidentale et en Asie et en pays emergents, tandis que l'Amerique du Nord continue a beneficier de la reprise progressive du marche de la construction.

        
        - La France et les autres pays d'Europe occidentale affichent une croissance
          interne de respectivement -2,7% et -4,0% sur les 9 premiers mois de l'annee (et de
          respectivement -2,4% et -5,7% au 3eme trimestre). Cette baisse resulte en grande
          partie des difficultes du Vitrage et de la Canalisation, mais reflete egalement,
          sur les 3 derniers mois notamment, le ralentissement des marches industriels et de la
          construction dans la plupart des pays europeens.
        - L'Amerique du Nord realise une croissance interne de +1,7% sur les 9 mois,
          apres un recul des ventes de -4,1% au 3eme trimestre. Cette baisse est
          essentiellement imputable a la base de comparaison exceptionnellement elevee du
          3eme trimestre 2011 dans les Produits d'Exterieur aux Etats-Unis - a la faveur des
          fortes intemperies de debut d'annee 2011 -, qui neutralise le benefice de la
          poursuite du redressement du marche de la construction sur les 3 derniers mois. Par
          ailleurs, alors que Verallia continue a beneficier d'un bon niveau d'activite, le
          ralentissement des marches industriels pese sur les volumes de vente de MHP.
        - L'Asie et les pays emergents conservent une orientation baissiere (-0,3% sur
          les 9 mois, -2,8% au 3eme trimestre), et ne montrent pas encore de signe tangible de
          redressement.

Point sur les litiges lies a l'amiante aux Etats-Unis

Le nombre de nouveaux litiges mettant en cause CertainTeed au cours des 9 premiers mois de 2012 est de 3 000 environ, soit autant qu'au cours des 9 premiers mois de 2011. Apres prise en compte des plaintes ayant fait l'objet de transactions ou transferees en dossiers inactifs au cours des 9 premiers mois de 2012 (environ 8 000 plaintes, contre 7 000 sur les 9 premiers mois de 2011), le stock de litiges en cours continue a baisser et ressort a 47 000 au 30 septembre 2012, contre 52 000 au 31 decembre 2011.

Perspectives et objectifs pour l'ensemble de l'annee 2012

Apres un 3eme trimestre difficile, affecte par la degradation progressive de la conjoncture (notamment en Europe) depuis le mois de mai, le Groupe anticipe, pour le 4eme trimestre, la poursuite du ralentissement observe sur les 3 derniers mois, dans un environnement economique mondial encore tres incertain et tres fragile.

En particulier :

        
        - en Europe occidentale, les marches industriels (notamment l'automobile)
          devraient rester orientes a la baisse. La construction residentielle (neuf et
          renovation) devrait egalement continuer a ralentir, avec toutefois la persistance
          de fortes disparites d'un pays a l'autre ;
        - en Amerique du Nord, les marches industriels devraient poursuivre leur
          ralentissement, sous l'influence du recul de la production et de l'investissement
          industriels. Le marche de la construction residentielle, pour sa part, devrait
          continuer a se redresser ;
        - en Asie et dans les pays emergents, le niveau d'activite devrait se
          stabiliser, avant de retrouver progressivement le chemin de la croissance ;
        - enfin, les marches de la consommation des menages devraient conserver un
          niveau d'activite satisfaisant dans toutes les zones geographiques, a l'exception
          toutefois de l'Europe du Sud.

Dans ce contexte, l'activite du Groupe au 4eme trimestre devrait rester contrainte, en depit d'une base de comparaison et d'un nombre de jours ouvres plus favorables qu'au 3eme trimestre.

En consequence, et compte tenu du fort degre d'incertitude qui pese actuellement sur l'economie mondiale, le Groupe poursuivra avec determination son plan d'actions avec, en particulier :

        
        - le maintien de la priorite aux prix de vente, avec l'objectif d'une
          hausse mesuree sur l'ensemble de l'annee, dans le but de repercuter la hausse des
          couts des matieres premieres et de l'energie ;
        - la poursuite de la mise en oeuvre, avec determination, de son nouveau
          programme d'adaptation a la conjoncture, avec des economies de couts
          supplementaires de 160 millions d'euros au second semestre, par rapport au premier,
          pour atteindre un gain de 500 millions d'euros sur l'ensemble de l'annee et 750
          millions d'euros en annee pleine (en 2013) par rapport a la base de couts de 2011.
          Ce programme, qui vise a limiter l'impact d'une baisse contenue des volumes sur
          l'ensemble de l'annee, restera principalement cible sur l'Europe ;
        - la poursuite du controle du Besoin en Fonds de Roulement d'Exploitation
          (BFRE) ;
        - une grande discipline en matiere de gestion de tresorerie, afin de conserver
          un autofinancement libre eleve et une structure financiere solide. A cet effet, les
          investissements industriels et financiers seront en baisse au second semestre 2012
          (par rapport au 2eme semestre 2011), de respectivement 200 millions d'euros et 350
          millions d'euros.

En conclusion, le Groupe maintient globalement ses objectifs, avec neanmoins une baisse du resultat d'exploitation du second semestre (par rapport au premier) un peuplus prononcee qu'anticipe fin juillet.

Prochaine publication de resultats

Resultats 2012 : 20 fevrier 2013, apres bourse.

Contacts analystes, investisseurs

        
        Florence TRIOU-TEIXEIRA  +33-1-47-62-45-19
        Vivien DARDEL            +33-1-47-62-44-29
        Alexandra BAUBIGEAT      +33-1-47-62-30-93

Contacts presse

            Sophie CHEVALLON         +33-1-47-62-30-48
        Susanne TRABITZSCH       +33-1-47-62-43-25

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant