Saint-Gobain : Chiffre d'affaires des 9 premiers mois 2015*

le
0

PARIS, October 28, 2015 /PRNewswire/ --

29,8 MdsEUR, croissance interne de +0,4%  

        
        - Des volumes atones sur 9 mois (-0,1%) et au T3 (-0,3%), pénalisés par les marchés
          de la construction en France ; sur le trimestre, un léger repli aux Etats-Unis, une
          stabilisation en Allemagne, une croissance au Royaume-Uni et en Scandinavie, ainsi
          qu'une bonne tenue des pays émergents
        - Des prix de vente sur 9 mois à +0,5% en ligne avec le T3
        - Un effet de change marqué sur 9 mois (+3,6%) mais plus limité au T3 (+1,8%)
        - Après le reclassement du Pôle Conditionnement, un effet périmètre négligeable
        - Des rachats d'environ 12,6 millions d'actions depuis le mois de mai 2015

Pierre-André de Chalendar, Président-Directeur Général de Saint-Gobain, a déclaré :  

" Le troisième trimestre traduit une situation économique décevante par rapport à nos attentes avec le recul de la France, qui n'affiche pas encore de signes d'amélioration, et le niveau modéré de la croissance des autres pays d'Europe occidentale ; les Etats-Unis sont freinés par la chute des ventes dans l'industrie du pétrole et du gaz, tandis que les pays émergents poursuivent leur bon niveau de croissance interne en dépit du ralentissement économique de certains pays dont le Brésil. 

Dans cet environnement macroéconomique plus difficile qu'escompté et très incertain, le Groupe anticipe, pour l'ensemble de l'année, au moins le maintien de son résultat d'exploitation à structure et taux de change comparables ainsi que le maintien d'un autofinancement libre élevé. " 

     * A la suite de la signature de l'accord avec Apollo et en application de la norme IFRS 5, reclassement pour 2014 et 2015 du Pôle Conditionnement (y compris Verallia North America) dans le compte de résultat en " résultat net des activités cédées ou en cours de cession ". L'évolution du chiffre d'affaires sur 9 mois par Pôle et grande zone géographique se décompose de la façon suivante :

        
                                 C.A.                                    Evolution     C.A.
                                9 mois    C.A.   Evolution   Evolution   structure    9 mois
                                 2014    9 mois  structure   structure   et change     2014
        En millions d'euros    Retraité*   2015   réelle     comparable  comparables  Publié
        POLES
        Matériaux Innovants[1]   6 770   7 300     7,8%        7,7%        2,5%        6 770
        Vitrage                  3 621   3 911     8,0%        8,2%        5,6%        3 621
        Matériaux Haute
        Performance              3 156   3 399     7,7%        7,1%       -0,9%        3 156
        Produits pour la
        Construction[1]          8 543   9 116     6,7%        6,5%        0,8%        8 543
        Aménagement Intérieur    4 505   4 834     7,3%        6,8%        1,9%        4 505
        Aménagement Extérieur    4 085   4 333     6,1%        6,2%       -0,4%        4 085
        Distribution Bâtiment   14 084   14 124    0,3%        0,5%       -1,1%       14 084
        Conditionnement
        (Verallia)[2]                                                                  2 116
               Dont VNA                                                                  314
        Ventes internes et
        divers                   -696     -714      ---                                 -697
        ZONES GEOGRAPHIQUES
        France                   8 095   7 711     -4,7%       -4,4%      -4,4%        8 672
        Autres pays d'Europe
        occidentale             12 541   13 062    4,2%         4,2%       1,6%       13 508
        Amérique du Nord[2]      3 561    4 152   16,6%        18,0%      -2,0%        3 875
        Pays émergents et Asie   5 954    6 316    6,1%         5,2%       4,9%        6 241
        Ventes internes         -1 450   -1 415     ---         ---         ---       -1 480
        GROUPE                  28 701   29 826    3,9%         4,0%        0,4%      30 816

* Comptes 2014 retraités pour tenir compte des impacts de la norme IFRS 5.

[1] Y compris les éliminations inter-activités.

[2] Verallia North America (VNA) a été déconsolidé le 11 avril 2014.

Le Groupe Saint-Gobain réalise sur les 9 premiers mois de 2015 un chiffre d'affaires de 29 826 millions d'euros en hausse de +3,9%, contre 28 701 millions d'euros sur les 9 premiers mois de 2014. Après reclassement du Pôle Conditionnement, l'effet périmètre reste négligeable (-0,1%).

L'effet de change, +3,6%, résulte de l'appréciation par rapport à l'euro, principalement au premier semestre, du dollar américain et de la livre britannique.

A données comparables (taux de change et périmètre comparables), le chiffre d'affaires progresse de +0,4% en l'absence de volumes (-0,1%). Dans un contexte légèrement déflationniste des coûts des matières premières et de l'énergie, les prix de vente affichent sur 9 mois une progression de +0,5%.

L'évolution du chiffre d'affaires du trimestre par Pôle et grande zone géographique se décompose de la façon suivante :

        
                                                                          Evolution     C.A.
                                  C.A.            Evolution   Evolution  structure et    T3
                                 T3 2014   C.A.   structure   structure     change      2014
        En millions d'euros     Retraité*  T3 2015  réelle    comparable  comparables   Publié
        POLES
        Matériaux Innovants[1]    2 286    2 378     4,0%       3,8%         2,3%      2 286
        Vitrage                   1 223    1 278     4,5%       4,6%         5,5%      1 223
        Matériaux Haute
        Performance               1 065    1 102     3,5%       2,9%        -1,3%      1 065
        Produits pour la
        Construction[1]           2 900    3 037     4,7%       3,9%         0,4%      2 900
        Aménagement Intérieur     1 551    1 637     5,5%       4,5%         1,3%      1 551
        Aménagement Extérieur     1 366    1 420     4,0%       3,4%        -0,6%      1 366
        Distribution Bâtiment     4 797    4 786    -0,2%       -0,1%       -1,0%      4 797
        Conditionnement
        (Verallia)[2]                                                                    616
        Ventes internes et
        divers                    -228     -235      ---         ---         ---        -229
        ZONES GEOGRAPHIQUES
        France                    2 548    2 429    -4,7%       -4,8%       -4,8%      2 724
        Autres pays d'Europe
        occidentale               4 336    4 488     3,5%       3,5%         1,4%      4 673
        Amérique du Nord[2]       1 234    1 414    14,6%       16,0%       -1,5%      1 234
        Pays émergents et Asie    2 103    2 097    -0,3%       -1,8%        4,9%      2 217
        Ventes internes            -466     -462     ---         ---         ---        -478
        GROUPE                    9 755    9 966     2,2%       2,0%         0,2%     10 370

* Comptes 2014 retraités pour tenir compte des impacts de la norme IFRS 5.

[1] Y compris les éliminations inter-activités.

[2] Verallia North America (VNA) a été déconsolidé le 11 avril 2014.

Sur le seul troisième trimestre, le chiffre d'affaires consolidé du Groupe s'élève à 9 966 millions d'euros, contre 9 755 millions d'euros au troisième trimestre 2014, +2,2%, dont un effet périmètre de +0,2%.

L'effet de change reste positif à +1,8%, en décélération par rapport au premier semestre, notamment à cause de la forte dépréciation du real brésilien par rapport à l'euro. Sur le seul mois de septembre cette tendance s'est accentuée avec un effet de change devenu négatif.

En conséquence, le trimestre affiche une croissance interne de +0,2% avec des volumes à -0,3%, affectés notamment par le repli des marchés de la construction en France. En ligne avec les 9 premiers mois de l'année, l'effet prix s'affiche à +0,5%.

Performances des Pôles (à données comparables)

Le chiffre d'affaires du Pôle Matériaux Innovants progresse de +2,5% sur 9 mois avec un troisième trimestre à +2,3% toujours tiré par le Vitrage.

        
        - Le Vitrage continue à afficher sur ce trimestre une croissance interne dynamique
          de +5,5% (+5,6% sur 9 mois). L'activité automobile poursuit sa nette progression dans
          toutes les zones géographiques, hormis au Brésil et en Chine. Les marchés de la
          construction poursuivent leur bonne dynamique en Asie et pays émergents, y compris au
          Brésil ; en Europe, dans des marchés toujours hésitants, les prix restent stables par
          rapport au deuxième trimestre.
        - Les Matériaux Haute Performance (MHP) à -0,9% sur 9 mois, voient le troisième
          trimestre
          (-1,3%) encore pénalisé par le recul des proppants céramiques. Les autres métiers des
          MHP continuent de montrer une croissance interne positive quoique plus modérée.

Le Pôle Produits pour la Construction (PPC) à +0,8% sur 9 mois, progresse très légèrement de +0,4% sur ce trimestre affecté par la Canalisation.

        
        - L'Aménagement Intérieur montre sur 9 mois une croissance de +1,9%. Le troisième
          trimestre (+1,3%) confirme la bonne dynamique de l'Asie et des pays émergents.
          L'activité en Amérique du Nord est freinée par le repli du marché canadien. La
          croissance reste atone en Europe de l'Ouest, encore très affectée par le repli du
          marché français associé à une légère pression sur les prix.
        - L'Aménagement Extérieur à -0,6% sur le trimestre reste en ligne avec le cumul des 9
          mois
          (-0,4%). En effet, sur les trois derniers mois le Roofing a poursuivi sa reprise avec
          une croissance soutenue par les volumes, malgré des prix encore en retrait et quasi
          stables en séquentiel. En revanche, la Canalisation enregistre un fort repli au Brésil,
          ainsi qu'un ralentissement en Europe de l'Ouest et à l'export. Quant aux Mortiers,
          ils restent affectés par la situation économique en Europe occidentale tout en
          poursuivant leur bonne croissance interne en Asie et pays émergents, malgré leur
          exposition au marché brésilien.

L'activité du Pôle Distribution Bâtiment maintient sur ce trimestre (-1,0%) les tendances du premier semestre (-1,1%), toujours affectée par la forte contraction des marchés de la construction en France. L'Allemagne retrouve un niveau d'activité comparable à l'année passée, après un premier semestre en recul. Après un solide premier semestre, le Royaume-Uni enregistre une demande plus faible qu'attendue. La Scandinavie, particulièrement la Norvège et la Suède, poursuit une bonne dynamique. Les Pays-Bas et l'Espagne affichent toujours une forte progression. Le Brésil montre un bon niveau de croissance mais commence à ressentir le ralentissement conjoncturel.

Analyse par grande zone géographique (à données comparables)

La croissance du troisième trimestre reste marquée par la faiblesse de certaines zones :

        
        - L'activité en France reste en repli de -4,8% sur le trimestre (-4,4% sur 9 mois),
          encore impactée par la contraction des marchés de la construction.
        - Les autres pays d'Europe occidentale, continuent à afficher une légère croissance
          +1,4% (+1,6% sur 9 mois). L'Allemagne, après un premier semestre en contraction, se
          stabilise, tandis que le Royaume-Uni et les pays nordiques progressent.
        - L'Amérique du Nord recule de -1,5% (-2,0% sur 9 mois) principalement affectée par la
          contraction des proppants, ainsi que par des marchés industriels atones et le repli du
          marché canadien de la construction.
        - L'Asie et les pays émergents continuent à afficher un bon niveau de croissance de
          +4,9% après un premier semestre à +4,8%. L'Amérique latine affiche une progression de
          +11,7%, avec une bonne résistance du Brésil dans une économie en fort ralentissement.
          L'Europe de l'Est continue de bénéficier de la dynamique de la République tchèque et
          de la Pologne. L'Asie est affectée par le ralentissement chinois mais reste soutenue
          par la bonne croissance indienne. L'Afrique et le Moyen-Orient poursuivent leur bonne
          dynamique, tirée par les volumes.

Point sur les rachats d'actions  

En ligne avec ses objectifs, le Groupe a effectué depuis le mois de mai 2015 le rachat de 12 645 601 actions, soit davantage que le nombre d'actions créées en 2015 dans le cadre du Plan d'Epargne du Groupe, des programmes d'options sur actions et des plans d'attribution d'actions de performance, ainsi que du paiement du dividende en actions.

Perspectives 2015 

Pour le quatrième trimestre, dans un contexte macroéconomique plus difficile qu'attendu, le Groupe anticipe les tendances suivantes :

        
        - L'activité en France devrait rester difficile ;
        - les autres pays d'Europe occidentale, grâce à la stabilisation de l'Allemagne, à la
          bonne tenue de la Scandinavie et malgré une moindre dynamique au Royaume-Uni,
          devraient maintenir leur niveau de croissance des neuf premiers mois ;  
        - l'Amérique du Nord devrait progresser hors proppants ;
        - en Asie et pays émergents, nos activités devraient maintenir une croissance interne
          satisfaisante, malgré le ralentissement du Brésil.

Le Groupe confirme ses priorités d'actions de l'année :

        
        - priorité à l'augmentation des prix de vente pour maintenir un écart positif par
          rapport aux coûts des matières premières et de l'énergie ;
        - réalisation du programme d'économies de coûts, afin de dégager au second semestre des
          économies supplémentaires de 170 millions d'euros par rapport au second semestre 2014
          (ce qui représentera 360 millions d'euros d'économies de coûts en 2015 par rapport à
          2014) ;
        - programme d'investissements industriels ramené à environ 1 400 millions d'euros compte
          tenu de l'évolution de la situation économique ;
        - maintien de l'effort de R&D pour soutenir sa stratégie de différentiation et de
          solutions à plus forte valeur ajoutée ;
        - finalisation prochaine de la cession de Verallia ;
        - projet d'acquisition du contrôle de Sika dans l'attente de la décision du tribunal de
          Zug en première instance prévue pour le premier semestre 2016.

Dans cet environnement macroéconomique plus difficile qu'escompté et très incertain, le Groupe anticipe, pour l'ensemble de l'année, au moins le maintien de son résultat d'exploitation à structure et taux de change comparables ainsi que le maintien d'un autofinancement libre élevé.

Calendrier financier 

Résultats 2015 : 25 février 2016, après bourse.

Avertissement important - déclarations prospectives :

Ce communiqué contient des déclarations prospectives relatives à la situation financière, aux résultats, aux métiers, à la stratégie et aux perspectives de Saint-Gobain. Ces déclarations prospectives peuvent être généralement identifiées par l'utilisation des termes " s'attendre à ", " anticiper ", " croire ", " avoir l'intention de ", " estimer " ou " planifier ", ainsi que par d'autres termes similaires. Bien que Saint-Gobain estime que ces déclarations prospectives reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent document, les investisseurs sont alertés sur le fait qu'elles ne constituent pas des garanties quant à sa performance future. Les résultats effectifs peuvent être très différents des déclarations prospectives en raison d'un certain nombre de risques, connus ou inconnus, d'incertitudes et d'autres facteurs, dont la plupart sont difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Saint-Gobain, et notamment les risques décrits dans la section " Facteurs de Risques " du Document de Référence de Saint-Gobain disponible sur son site Internet (http://www.saint-gobain.com). En conséquence, toute précaution doit être prise dans l'utilisation de ces déclarations prospectives. Ce document contient des informations prospectives qui ne peuvent s'apprécier qu'au jour de sa diffusion. Saint-Gobain ne prend aucun engagement de compléter, mettre à jour ou modifier ces déclarations prospectives en raison d'une information nouvelle, d'un événement futur ou de toute autre raison.

Ce communiqué ne constitue ni une offre d'achat ou d'échange, ni une sollicitation d'une offre de vente ou d'échange d'actions ou autres titres de Saint-Gobain.  

Pour toute information complémentaire, se reporter au site internet http://www.saint-gobain.com.

        
         
        Contacts analystes, investisseurs

         
        Gaetano TERRASINI +33-1-47-62-32-52 
        Vivien DARDEL     +33-1-47-62-44-29 
        Florent NOUVEAU   +33-1-47-62-30-93

         
        Contacts presse

         
        Sophie CHEVALLON    +33-1-47-62-30-48 
        Susanne TRABITZSCH  +33-1-47-62-43-25

         

 


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant