Saint Gobain affiche un CA stable au 1er trimestre

le , mis à jour à 19:00
0

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Saint-Gobain a fait état mardi d'un chiffre d'affaires stable au premier trimestre, un impact de changes favorable ayant compensé un effet périmètre négatif ainsi qu'une faiblesse des volumes de vente au début de l'année.

Le numéro un mondial de la production, transformation et distribution a réalisé sur les trois premiers mois de 2015 un chiffre d'affaires de 9,86 milliards d'euros, en léger repli de 0,2%.

Les volumes (-1,5%), contrecoup de conditions météorologiques particulièrement favorables un an plus tôt, et la cession de Verallia North America (-3,2%) ont été compensés par la baisse de l'euro, notamment face au dollar, puisque l'effet de changes positif a atteint 4,2% sur le trimestre.

Hors effet de changes et de périmètre, les ventes "internes" ressortent en baisse de 1,2%.

"Dans ce contexte et grâce à la poursuite du programme de réduction des coûts, nous confirmons notre objectif d'une nouvelle amélioration du résultat d'exploitation à structure et taux de change comparables", déclare le PDG Pierre-André de Chalendar, cité dans un communiqué.

L'activité vitrage a poursuivi sa reprise (+5,8%), grâce au rebond de la production automobile partout sauf au Brésil, tandis que les autres produits pour la construction

ont accusé un repli de 3%, à cause notamment de la détérioration du marché français du BTP.

Saint-Gobain a confirmé par ailleurs le calendrier de la cession du reste de Verallia, l'activité conditionnement en verre pour laquelle les offres de reprise sont toujours attendues au deuxième trimestre, ainsi que son projet d'acquisition du contrôle de Sika , malgré l'opposition persistante du chimiste suisse à l'opération.

L'action Saint-Gobain a clôturé à 40,495 euros avant cette publication. Elle gagne 14,9% depuis début janvier après un repli de 11,87% l'an dernier.

(Edité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant