Saint-Etienne : Rocheteau n'a jamais pensé au titre

le
0
Saint-Etienne : Rocheteau n'a jamais pensé au titre
Saint-Etienne : Rocheteau n'a jamais pensé au titre
Interrogé par La Dépêche sur les ambitions stéphanoises, Dominique Rocheteau, dirigeant des Verts, n'a jamais envisagé que l'ASSE puisse remporter la L1. L'ancien international français est également revenu sur ce qu'il manque au PSG pour être plus populaire.

Dominique Rocheteau a disputé plus de rencontres avec le PSG où il a évolué de 1980 à 1988 qu'à Saint-Etienne où il a débuté sa carrière professionnelle en 1971. C'est donc avec une certaine légitimité que l'actuel membre du directeur des Verts en charge du sportif peut s'exprimer sur le cas du Paris Saint-Germain. Interrogé sur le manque de popularité du club de la Capitale par rapport à Saint-Etienne et à Marseille, l'« Ange Vert » a sa petite idée sur la question : « Il manque l'histoire ! Et cela ne se fait pas en un clin d'½il, a-t-il estimé dans La Dépêche. Le passé, un vécu notamment européen, tout ça se construit. En dehors de leur finale en Coupe d'Europe des clubs champions (ndlr : défaite 1-0 face au Bayern Munich à Glasgow en 1976), les Verts ont vu défiler de grands entraîneurs. A contrario, le PSG est un club relativement jeune (1970) qui a changé de propriétaires plusieurs fois. Hier Canal+, aujourd'hui le Qatar : les mutations auront été profondes. »

« Paris reste le favori »

Selon lui, Paris, deuxième à deux points du leader lyonnais à l'aube de la 27eme journée de L1, reste néanmoins le favori pour le titre. « C'est une interview sur le Paris Saint-Germain... Je taquine, a répliqué Dominique Rocheteau. Sinon, oui Paris reste le favori, ne serait-ce que par rapport à sa force de frappe financière. Mais il est encore engagé sur les quatre tableaux et affronte deux fois Monaco coup sur coup. » Le dirigeant de 60 ans a ensuite rappelé que ce n'est pas lui ou ses collègues qui ont évoqué un titre pour les Verts mais bien les médias. « L'objectif est de terminer dans les cinq-six premiers, confie-t-il. Se qualifier pour l'Europe, chaque année, c'est notre ambition. Regardez les budgets : nous arrivons loin derrière le Paris SG, Monaco, Marseille, Lyon, également... L'AS Saint-étienne ne pointe qu'en huitième position. On s'est stabilisés depuis six saisons alors que, sportivement, on est en constante progression. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant