Saint-Etienne : Perrin prolonge jusqu'en 2018

le
0
Saint-Etienne : Perrin prolonge jusqu'en 2018
Saint-Etienne : Perrin prolonge jusqu'en 2018
L'AS Saint-Etienne a annoncé mercredi la prolongation de contrat de Loïc Perrin. Formé chez les Verts, le défenseur stéphanois a rempilé jusqu'en 2018. Son nouveau bail inclut une clause de reconversion au sein du club.

Loïc Perrin devrait bien être l'homme d'un seul club. Formé à Saint-Etienne, le défenseur des Verts (29 ans) a prolongé son contrat avec l'ASSE pour deux saisons supplémentaires, soit jusqu'en 2018. Il aura alors 33 ans. Le quatrième du dernier championnat a officialisé ce nouveau bail mercredi, précisant qu'il inclut une clause de reconversion au sein du club. Après Stéphane Ruffier, Perrin est le deuxième cadre stéphanois à rempiler cette semaine. « Je suis heureux et fier de m'inscrire dans la durée avec le club de mon c½ur. Le club a franchi plusieurs paliers lors des dernières saisons. Il est en progression constante. Je veux vivre d'autres grandes joies avec l'ASSE », explique le joueur sur le site officiel des Verts. Victime d'une lésion à la cuisse début septembre, il est actuellement à l'infirmerie, dont il devrait sortir à la mi-octobre.

Apparu à 270 reprises sous les couleurs de Saint-Etienne, dont 227 en Ligue 1, Perrin est formé au club et évolue avec le groupe professionnel depuis 2003. Joueur polyvalent, il a quasiment tout connu avec l'ASSE, passant de latéral à milieu défensif puis défenseur central. Vainqueur de la Coupe de la Ligue 2013 contre Rennes (1-0), il est devenu le premier capitaine stéphanois à soulever un trophée depuis 1982. Un événement pour le natif de la ville. « Loïc est un joueur emblématique de l'ASSE. Il incarne toutes les valeurs stéphanoises », souligne Roland Romeyer, président du Directoire. « C'est toujours un signe fort quand le capitaine d'une équipe prolonge », renchérit le coach Christophe Galtier.

L'entraîneur stéphanois souhaite également voir son joueur se rapprocher de l'équipe de France dans les mois à venir. « Ce sera positif pour lui et pour le club », estime Galtier. Convoqué par Didier Deschamps comme réserviste pour la préparation à la Coupe du Monde 2014, Perrin n'a pas encore honoré la moindre convocation chez les Bleus. Mais il continue d'avoir cet objectif en tête. « Mes performances en club m'ont également permis de mettre un pied en équipe de France. J'espère que j'aurais l'opportunité d'y goûter à nouveau. » D'autant que l'une de ses seules expériences en sélection chez les jeunes s'était très bien terminée. Avec une victoire lors du Festival International Espoirs de Toulon en 2001.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant