Saint-Étienne limite la casse au buzzer

le
0
Saint-Étienne limite la casse au buzzer
Saint-Étienne limite la casse au buzzer

Poussée par un public fantastique, Saint-Étienne a réussi une nouvelle fois à marquer dans les arrêts de jeu pour gratter un match nul au terme d'une rencontre où les erreurs techniques ont été nombreuses. Mentalement solides, les Verts ont eu le mérite d'y croire jusqu'au bout.

AS St-Étienne 1-1 RSC Anderlecht

Buts : Roux (93e) pour l'ASSE // Thielemans (62e) pour Anderlecht

Dix joueurs blessés, Stéphane Ruffier suspendu, une défense à trois inédite (Dabo - Lacroix - Karamoko), une pelouse pourrie, un jeu pas souvent très attrayant depuis le début de saison mais les supporters de l'ASSE sont toujours présents au rendez-vous. Pour la première rencontre de poules de Ligue Europa à Geoffroy-Guichard cette saison, l'ambiance était une nouvelle fois assez exceptionnelle. Si la tribune latérale haute est totalement vide, les deux kops sont eux bien garnis et ont donné de la voix toute la rencontre après avoir déployé deux tifos sublimes lors de l'entrée des joueurs. Si Saint-Étienne n'a toujours pas perdu un match à domicile cette saison et est encore une fois allé chercher un résultat dans les arrêts de jeu, c'est aussi grâce à ses supporters.

Deux beaux tifo, le match est lancé ! #ASSEAND #EL pic.twitter.com/bzU7cNdFiX

— Franck Talluto (@f_talluto) 29 septembre 2016

Pelouse de rugby et la muraille Dabo


Poussés par le public, les joueurs stéphanois sont très bien rentrés dans la rencontre en utilisant la vitesse d'Hamouma et de Monnet-Paquet, intenables dans leurs couloirs. Malgré cette attitude positive, ce sont les Belges d'Anderlecht qui ont été les premiers dangereux. Oublié par Malcuit et Karamoko au second poteau, l'ancien nantais, Sofiane Hanni, réalise une jolie tête croisée qui frappe le poteau avant de revenir dans les gants d'un Jessy Moulin battu (11e).

Un premier avertissement pour des Verts qui repartent ensuite de l'avant mais Nolan Roux ne réussit pas à cadrer l'offrande de Kevin Monnet-Paquet alors qu'il était seul au premier poteau (14e). L'ancien attaquant de Brest, aurait pu…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant