Saint-Etienne-du-Rouvray : sur la piste du deuxième homme

le
0
La police faisant du porte-à-porte à Saint-Etienne-du-Rouvray à la recherche d'indices et de témoignages, au lendemain de la prise d'otage et de l'assassinat d'un prêtre dans l'église de cette ville.
La police faisant du porte-à-porte à Saint-Etienne-du-Rouvray à la recherche d'indices et de témoignages, au lendemain de la prise d'otage et de l'assassinat d'un prêtre dans l'église de cette ville.

Les enquêteurs pensent avoir identifié le deuxième tueur, qui pourrait être l’un des deux hommes apparaissant dans une vidéo d’allégeance diffusée mercredi par l’organisation Etat islamique.

L’organisation Etat islamique (EI) a diffusé, mercredi 27 juillet, à travers l’agence Amaq, son organe de propagande, une vidéo d’allégeance de deux hommes présentés comme les auteurs de l’attaque perpétrée la veille contre l’église de Saint-Etienne-du Rouvray (Seine-Maritime). Main dans la main, les deux jeunes hommes prêtent allégeance durant une minute à Abou Bakr al-Baghdadi, chef de l’organisation.

L’état civil de l’homme qui s’exprime en arabe sur la gauche de l’écran a été établi : il s’agit d’Adel Kermiche, 19 ans, un des deux tueurs de l’église, identifié dès mardi soir par son ADN.

Celui qui l’accompagne en silence n’a pas encore été formellement identifié. Mais les enquêteurs en ont la conviction : il s’agit très probablement d’un certain Abdel Malik P., un Savoyard de 19 ans, soupçonné d’être le deuxième tueur de l’église.

« Menace contre le territoire national » Ce jeune homme ressemble en outre fortement à un suspect activement recherché depuis vendredi, soit trois jours avant l’attentat de Saint-Etienne-du Rouvray. Les services avaient en effet été alertés à ce moment-là par une source à l’étranger qu’un homme, à l’identité inconnue, s’apprêtait à frapper en France, comme l’a révélé RTL.

L’Unité de coordination de la lutte anti-terroriste (Uclat) a de fait diffusé, vendredi, à l’ensemble des services – police, gendarmerie et douanes – une fiche reproduisant sa photo intitulée : « Menace contre le territoire national ».

Cette fiche, que Le Monde a pu cons...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant