Saint-Étienne-du-Rouvray : la messagerie d'Adel Kermiche réactivée

le , mis à jour le
0
L'application russe Telegram, qui garantit l'anonymat de ses utilisateurs, est très prisée des milieus djihadistes.
L'application russe Telegram, qui garantit l'anonymat de ses utilisateurs, est très prisée des milieus djihadistes.

Mardi soir, une semaine jour pour jour après l'attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray, la chaîne privée Telegram d'Adel Kermiche, l'un des terroristes, a de nouveau émis des messages, révèle L'Express. L'application est souvent surnommée « la messagerie des terroristes », car elle permet d'échanger en toute confidentialité. À 21 h 51 mardi soir ont été publiés plusieurs documents, parmi lesquels trois photos, un message et un enregistrement audio. Des documents qui sont restés en ligne une dizaine de minutes, avant d'être supprimés.

Sur le premier cliché, on distingue Khaled Kelkal, un terroriste algérien membre du Groupe islamique armé (GIA) et principal responsable des attentats de 1995 à Paris, qui ont fait 8 morts et plus de 200 blessés. La deuxième image est une capture d'écran de la vidéo dans laquelle les deux assaillants de Saint-Étienne-du-Rouvray, Adel Kermiche et Abdel Malik Petitjean, ont revendiqué leur attaque, avant de passer à l'acte. Le troisième cliché représente quant à lui Larossi Aballa, le terroriste qui a tué deux policiers à Magnanville au mois de juin. Il s'agit là aussi d'une capture d'écran de la vidéo de revendication de son attaque morbide, qu'il avait filmée depuis le domicile de ses victimes. Ces trois images sont ponctuées par un message : « Qu'Allah bénisse les lions solitaires. »

« On s'est habitué au sang, on s'est habitué à la guerre »

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant