Saint-Étienne-du-Rouvray : la mère du second terroriste présumé témoigne

le
0
Opération de police et du Raid au domicile de l'un des auteurs de l'attaque contre l'église. 
Opération de police et du Raid au domicile de l'un des auteurs de l'attaque contre l'église. 

C'est un témoignage en forme de déni. Alors que la police a procédé à l'authentification du deuxième preneur d'otages de l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray qui a coûté la vie au père Jacques Hamel, la mère du terroriste présumé, Yamina, ne veut pas y croire. « Il est bien élevé, il est doux, c'est mon petit bébé », jure-t-elle, parlant de son fils encore au présent alors qu'il a été tué par la police. Sur RTL, la maman d'Abdel Malik Petitjean, 19 ans, tente de se contenir et de défendre l'honneur de son fils. « Il a une personnalité nickel [...]. Je veux mon fils, répète la mère, ne pouvant retenir ses larmes. Je connais mon gamin, il est gentil, je n'ai pas fait un diable. » Une perquisition a été menée à son domicile d'Aix-les-Bains.

« Jamais de Daech »

Les informations qui commencent à sortir permettent de dessiner un portrait de Petitjean. Ce dernier a passé son CAP, c'est un garçon « bien éduqué », « intelligent » selon sa mère. « C'est un gamin de 19 ans qui rêve de belles choses, détaille sa mère », expliquant avoir une grande complicité avec son enfant « depuis qu'il est petit ». « Je le capte trop », ajoute-t-elle. Selon elle, son fils n'a pas pu rejoindre l'organisation État islamique et participer à un attentat qui a ému toute la France. « Quand on me dit que mon fils fait ces trucs-là, pas du tout... Jamais de Daech, jure-t-elle au micro...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant