Saint-Etienne chasse Paris du podium.

le
0
Saint-Etienne chasse Paris du podium.
Saint-Etienne chasse Paris du podium.

Victorieux 2 à 1 sur la pelouse du Stade de Reims dans le match le plus old-school de la Ligue 1, les joueurs de l'AS Saint-Etienne prennent la place de Paris sur le podium. Bien loin de la tête du championnat, Caen, battu à Lille (1-0) et Lens, défait à Guingamp (2-0), s'embourbent un peu plus dans la zone rouge.

Reims 1-2 Saint-Etienne Buts: Cohade (90e csc) pour Reims / Mollo (44e) et Hamouma (48e) pour l'AS Saint-Etienne

613 minutes sans encaisser le moindre but. C'est peu dire que c'est une défense stéphanoise sereine qui se pointe ce samedi soir sur la pelouse d'Auguste Delaune. Principal artisan de la belle série des Verts, Stéphane Ruffier se fait immédiatement respecter. A la parade à de nombreuses reprises (4e, 10e, 11e...) dès le début de la rencontre, le Stéphanois permet aux siens de ne pas plier d'entrée de jeu dans ce match vintage que les siens n'ont plus perdu depuis 1976. Privées de certains éléments, partis à la CAN, les deux équipes se rendent coup pour coup mais le destin penche comme souvent en faveur du mieux classé. Serein sur un coup franc à l'entrée de la surface, Yohan Mollo ouvre son pied et trouve le petit filet de Placide juste avant la pause. Dès le retour des vestiaires, Romain Hamouma plante le but du break pour les Stéphanois d'une jolie frappe. L'écart est fait et les hommes de Christophe Galtier gèrent tranquillement leur match malgré les efforts des ouailles de Jean-Luc Vasseur et ce but refusé de Devaux pour un hors-jeu passif de Diego (54e). Seul bémol pour les Stéphanois dans cette soirée, la fin de série pour Stéphane Ruffier, trompé comme Enyeama en son temps, par un but contre son camp. L'adjudant préféré du 42 se consolera avec le podium.
Nice 3-1 Lorient Buts: Jeannot (7e) pour Lorient / Bautheac (27e), Bosetti (60e) et Carlos Eduardo (67e) pour Nice

Ils voulaient Ben Arfa, ils ont d'abord eu Jeannot. Pas sur la feuille de match, la faute à un papier qui devait être envoyé par Newcastle mais qui n'est jamais arrivé, Hatem n'a eu besoin que de sept petites minutes pour connaître son premier frisson azuréen. En effet, en esthète qu'il est, l'ancien lyonnais a dû apprécier le magnifique retourné de Benjamin Jeannot. Efficaces mais dominés par un bon bloc niçois, les Lorientais voient vite le vent tourner. Peu avant la demi-heure de jeu, Barthelme fauche Carlos Eduardo dans la surface et Bauthéac égalise sur pénalty. Dos à dos à la pause, les deux équipes voient leur destin prendre un chemin différent à l'heure du jeu suite à un joli mouvement collectif niçois, conclu par Bosetti. Sept minute plus tard, Carlos Eduardo fait le break d'une magnifique demi-volée qui laisse...





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant