Saint-Etienne, 5 nuls à la suite.

le
0
Saint-Etienne, 5 nuls à la suite.
Saint-Etienne, 5 nuls à la suite.

Van Wolfswinkel a marqué, mais Van Wolfsinkel a surtout loupé. Face à une équipe inoffensive, les Verts et leur avant-centre néerlandais ont montré leur supériorité sans jamais réussir à prendre l'avantage.
ASSE - Qarabag Agdam
(1-1)

van Wolfswinkel (20') pour Saint-Etienne , V. Nadirov (13') pour Qarabag Agdam.


Max Gradel est en feu. Après avoir enchaîné deux coups du sombrero, l'Ivoirien centre pour Ricky van Wolfswinkel dans le petit rectangle. Mais le Néerlandais rate son troisième but tout fait de la soirée en plaçant à côté du poteau et c'est pas fini ! Alors que l'Inter a fait son boulot en écartant Dnipro, Sainté a gaspillé énormément d'une part, mais s'est aussi heurté à un Sehic inspiré d'autre part. Avec un cinquième match nul de suite et, plus inquiétant, ce deuxième but seulement inscrit en Europa League, les Verts ne sont pas hors course mais ils devront encore compter sur les Intéristes tout en assurant leur désormais traditionnel point en Ukraine.
Deux buts en cinq minutes
Sainté démarre pour gagner ou au moins marquer. Brison trouve Ricky Van Wolfswinkel dans le rectangle : premier gros loupé du Néerlandais avec une mauvaise tête décroisée. Les Stéphanois ne sont pas trop mal dans leur rencontre. On imagine les supporters se dire "qu'il ne manque plus qu'un but", mais il va tomber de l'autre côté, bien sûr. Les Azéris se la jouent à la Manchester City : longue balle tapée devant vers Vugar "Aguero" Nadirov, contrôle suspect enchaîné par une reprise sublime (15e) La première bonne nouvelle, c'est qu'on n'aura pas droit à un 0-0. La deuxième, c'est que ça secoue encore plus le cocotier vert : Hamouma décoche, Sehic détourne et Ricky le renard tape sa seule frappe cadrée licite du match en égalisant (20e). Clin d'œil à Monsieur Statistique : on a vu autant de buts en 20 minutes que dans les 360 autres des matchs des Verts. Pas de temps à perdre pour autant, le Néerlandais prend le ballon dans les filets et court le replacer au centre du terrain. Ses potes et lui vont continuer à avoir la possession mais les centres et dernières passes ne sont pas précis, les têtes azéries sont légion pour écarter le danger. Il reste 10 minutes,...








ASSE - Qarabag Agdam
(1-1)

van Wolfswinkel (20') pour Saint-Etienne , V. Nadirov (13') pour Qarabag Agdam.


Max Gradel est en feu. Après avoir enchaîné deux coups du sombrero, l'Ivoirien centre pour Ricky van Wolfswinkel dans le petit rectangle. Mais le Néerlandais rate son troisième but tout fait de la soirée en plaçant à côté du poteau et c'est pas fini ! Alors que l'Inter a fait son boulot en écartant Dnipro, Sainté a gaspillé énormément d'une part, mais s'est aussi heurté à un Sehic inspiré d'autre part. Avec un cinquième match nul de suite et, plus inquiétant, ce deuxième but seulement inscrit en Europa League, les Verts ne sont pas hors course mais ils devront encore compter sur les Intéristes tout en assurant leur désormais traditionnel point en Ukraine.
Deux buts en cinq minutes
Sainté démarre pour gagner ou au moins marquer. Brison trouve Ricky Van Wolfswinkel dans le rectangle : premier gros loupé du Néerlandais avec une mauvaise tête décroisée. Les Stéphanois ne sont pas trop mal dans leur rencontre. On imagine les supporters se dire "qu'il ne manque plus qu'un but", mais il va tomber de l'autre côté, bien sûr. Les Azéris se la jouent à la Manchester City : longue balle tapée devant vers Vugar "Aguero" Nadirov, contrôle suspect enchaîné par une reprise sublime (15e) La première bonne nouvelle, c'est qu'on n'aura pas droit à un 0-0. La deuxième, c'est que ça secoue encore plus le cocotier vert : Hamouma décoche, Sehic détourne et Ricky le renard tape sa seule frappe cadrée licite du match en égalisant (20e). Clin d'œil à Monsieur Statistique : on a vu autant de buts en 20 minutes que dans les 360 autres des matchs des Verts. Pas de temps à perdre pour autant, le Néerlandais prend le ballon dans les filets et court le replacer au centre du terrain. Ses potes et lui vont continuer à avoir la possession mais les centres et dernières passes ne sont pas précis, les têtes azéries sont légion pour écarter le danger. Il reste 10 minutes,...







...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant