Saint-Denis confirme que nous sommes en guerre, dit Hollande

le
1
POUR HOLLANDE, SAINT-DENIS CONFIRME QUE NOUS SOMMES EN GUERRE
POUR HOLLANDE, SAINT-DENIS CONFIRME QUE NOUS SOMMES EN GUERRE

PARIS (Reuters) - L'opération "particulièrement périlleuse et lourde" menée dans la nuit de mardi à mercredi par les forces de sécurité à Saint-Denis, près de Paris, confirme que la France est "dans la guerre" contre l'Etat islamique, a déclaré François Hollande.

Deux suspects ont été tués, dont une femme qui s'est fait exploser, lors de l'assaut contre un appartement du centre de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) et cinq policiers ont été blessés lors de fusillades nourries. Sept personnes ont été interpellées.

"Une opération policière particulièrement périlleuse et lourde vient de s'achever. Elle visait à neutraliser cette nuit des terroristes logés à Saint-Denis qui sont en lien avec les auteurs des attentats et des crimes odieux de vendredi soir", a dit le président français lors d'un discours devant le Rassemblement des maires, à Paris.

Les policiers "sous-estimaient sans doute encore la violence qu'ils allaient rencontrer", a-t-il poursuivi.

"Ces actions nous confirment une fois encore que nous sommes dans la guerre", a souligné le chef de l'Etat. "C'est le pays tout entier qui a été attaqué".

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, venu à Saint-Denis au terme de l'opération, avait auparavant déclaré que "110 membres du RAID et de la Brigade et de recherche et d'intervention (BRI)" avaient essuyé "le feu pendant de nombreuses heures dans des conditions qu'ils n'avaient jusqu'à présent jamais rencontrées".

(Sophie Louet, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rraclot le mercredi 18 nov 2015 à 14:11

    Pour sauver la France appelons une femme propre : Chriitine Lagarde !