Sainsbury's prudent pour l'avenir, ce que la Bourse sanctionne

le
0
 (Actualisé avec cours de Bourse, rajout de Kantar Worldpanel) 
    LONDRES, 4 mai (Reuters) - La chaîne de supermarchés 
britannique Sainsbury's  SBRY.L , qui a publié mercredi une 
nouvelle baisse de ses résultats annuels, ne voit pas la 
situation s'améliorer de sitôt. 
    Sainsbury's, qui a toutefois mieux résisté que la plupart de 
ses concurrents aux difficultés du marché, a également battu le 
consensus sur l'exercice 2015-2016 et dit que sa stratégie 
fonctionnait bien. 
    Mais il n'en reste pas moins prudent pour les perspectives 
de l'ensemble du secteur, ce que sanctionne la Bourse par un 
recul de près de 5% de l'action, alors que l'indice FTSE 100 
 .FTSE  laisse 0,6% dans le même temps. Elle a gagné plus de 10% 
jusqu'à présent depuis le début de l'année. 
    "Le marché est concurrentiel et il le restera dans un avenir 
prévisible", a dit le directeur général Mike Coupe. "Nous 
pensons que nous avons élaboré la stratégie qui convient". 
    Le concurrent de Tesco  TSCO.L , d'Asda  WMT.L  et de 
Morrisons  MRW.L  a fait état d'un bénéfice imposable de 587 
millions de livres (743 millions d'euros), sur l'exercice annuel 
clos le 12 mars. Le consensus des analystes donnait 574 millions 
de livres contre 681 millions dégagés sur l'exercice 2014-2015. 
    Asda a enregistré une baisse de 5,1% de ses ventes sur une 
période de 12 semaines au 24 avril, la plus mauvaise performance 
des quatre grandes chaînes de supermarchés britanniques, selon 
le cabinet d'études Kantar Worldpanel.  
    Tesco, le leader du marché, a vu ses ventes baisser de 1,3% 
sur cette période, tandis que Sainsbury's et Morrisons ont subi 
des reculs de 0,4% et de 2,6% respectivement, a ajouté Kantar. 
    Au contraire, les chaînes discount Lidl  LIDUK.L  et Aldi 
 ALDIEI.UL  ont vu leurs ventes augmenter de 15,4% et 12,5% 
respectivement sur la même période.  
    Sainsbury's, qui a lancé une OPA de 1,4 milliard de livres 
sur Home Retail  HOME.L , a vu son chiffre d'affaires se 
contracter de 1,1% à 25,8 milliards de livres.   
    "Nous continuons de superformer nos homologues sur le 
segment des supermarchés et conservons notre part de marché dans 
un environnement concurrentiel et déflationniste", a ajouté Mike 
Coupe. 
    Le numéro deux britannique de la grande distribution avait 
annoncé en mars qu'il avait renoué avec une croissance de ses 
ventes à périmètre comparable au quatrième trimestre et ce pour 
la première fois depuis deux ans.   
    Il a dit mercredi qu'il était bien parti pour réaliser, 
d'ici la fin de l'exercice 2017-2018, son programme triennal 
d'économies de 500 millions de livres.     
    Sainsbury's a connu une croissance de son activité, dans la 
mesure où la clientèle a salué une baisse des prix, une 
meilleure qualité et disponibilité des produits, ainsi qu'un 
service après vente amélioré. 
     
     
 
 (James Davey, Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant