Sainsbury's pense pouvoir faire mieux que ses rivaux

le
0
SAINSBURY'S PENSE POUVOIR FAIRE MIEUX QUE SES CONCURRENTS
SAINSBURY'S PENSE POUVOIR FAIRE MIEUX QUE SES CONCURRENTS

par James Davey

LONDRES (Reuters) - Sainsbury's s'est dit mardi confiant dans sa capacité de faire mieux que ses rivaux dans un marché de la distribution britannique qui, selon le numéro trois du secteur derrière Tesco et Asda (groupe Wal-Mart) restera difficile.

Les grands enseignes de supermarchés sont engagés dans une guerre des prix sans merci en Grande-Bretagne afin de ne pas perdre trop de terrain face aux acteurs à bas coûts comme Aldi et Lidl.

Tesco, Asda, Sainsbury's et Morrison doivent également s'adapter aux nouvelles habitudes des consommateurs, qui se rendent plus souvent dans les magasins, préfèrent les points de vente de centre-ville à ceux situés en périphérie et font de plus en plus d'emplettes en ligne.

Sainsbury's a fait état mardi d'un cinquième trimestre d'affilée de baisse de ses ventes, mais a assuré que les mesures mises en place depuis novembre, avec notamment des prix en baisse sur quelque 1.1000 produits, commençaient à porter leurs fruits.

Sainsbury's a annoncé il y a quatre mois qu'il consacrerait 150 millions de livres (209 millions d'euros) supplémentaires à ses efforts de baisse des prix sur les 12 prochains mois, ce qui aura pour conséquence une baisse du dividende et un ralentissement de l'ouverture de nouveaux magasins.

Tesco a depuis emboîté le pas à Sainsbury's en annonçant début janvier son intention de réduire ses coûts de plusieurs centaines de millions de livres et de vendre des actifs pour financer une politique de baisse de prix et tenter de se relever de la plus grave crise de son histoire.

RECUL UN PEU MOINS MARQUÉ QUE PRÉVU

"Depuis le début de ma carrière, je suis en concurrence avec Tesco. L'important pour nous est de nous concentrer sur nos actions", a dit à des journalistes Mike Coupe, directeur général de Sainsbury's.

"J'ai confiance dans le plan que nous commençons à mettre en oeuvre. Ce que nous avons fait jusqu'à présent semble suggérer que la direction est bonne."

Mike Coupe a ainsi souligné que, pour les produits dont le prix avait été baissé, les volumes avaient augmenté en moyenne de plus de 3%.

"Notre position en matière de prix par rapport à nos principaux concurrents n'a jamais été aussi favorable", a-t-il ajouté.

Sainsbury's a précisé que les ventes de ses magasins ouverts depuis un an, hors essence, avaient reculé de 1,9% sur les 10 semaines au 14 mars, période qui correspond au quatrième trimestre de l'exercice fiscal 2014-2015.

Le groupe, dont les ventes à magasins constants avaient baissé de 1,7% au troisième trimestre 2014-2015, avait tablé sur un repli de quelque 2% sur la période.

Jusqu'au dernier trimestre de l'exercice 2013-2014, Sainsbury's avait enchaîné 36 trimestres consécutifs de croissance de ses ventes à périmètre comparable.

(Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant