Sainsbury confiant malgré un 6e trimestre de baisse des ventes

le
0

LONDRES (Reuters) - Le groupe britannique de supermarchés Sainsbury a annoncé mercredi un sixième trimestre consécutif de baisse de ses ventes en données courantes, conséquence de la guerre des prix et des pressions déflationnistes qui affectent l'ensemble du secteur.

Sainsbury, devancé par Tesco et Asda (groupe Wal-Mart) par le chiffre d'affaires, a fait état d'un recul de 2,1% des ventes hors carburants de ses magasins ouverts depuis plus d'un an sur les 12 semaines au 6 juin, le troisième trimestre de son exercice fiscal.

Ce chiffre correspond au consensus des estimations d'analystes et marque une aggravation de la baisse après celle de 1,9% enregistrée au trimestre précédent.

Sainsbury, comme ses principaux concurrents, peine à s'adapter au succès des enseignes discount Aldi et Lidl et à la tendance générale à la baisse des prix, liée à l'évolution des cours des matières premières.

Il avait déjà annoncé s'attendre à une baisse de ses ventes en données courantes sur l'ensemble de l'exercice.

"Les conditions d'activité continuent de subir l'impact des niveaux élevés de déflation alimentaire et d'un contexte de prix très concurrentiel", a déclaré Mike Coupe, son directeur général. "En dépit de conditions de marché difficiles, nous sommes confiants dans notre capacité à bâtir sur des fondations solides et à progresser conformément à notre stratégie."

En novembre, Sainsbury avait annoncé une réduction du dividende et une diminution des ouvertures de magasins afin de financer un plan de baisse des prix de 150 millions de livres.

Il investit parallèlement dans l'amélioration de la qualité de ses produits et le développement de ses offres non alimentaires, de ses ventes en ligne et de ses magasins de proximité.

Mike Coupe s'est dit encouragé par les premiers résultats de cette stratégie en termes de croissance des volumes.

Il a précisé que la croissance de l'activité des magasins de proximité restait supérieure à 10% et que celle des ventes d'habillement du groupe dépassait 5%.

A la Bourse de Londres, l'action Sainsbury gagnait 2,33% à 09h36, la deuxième plus forte hausse de l'indice FTSE-100, qui prenait alors 0,1%. Elle a perdu 24% depuis un an, ramenant la valorisation du groupe à 4,8 milliards de livres (6,5 milliards d'euros).

(James Davey, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant