Sahel-Valls promet de renforcer la coopération face aux islamistes

le
0
    OUAGADOUGOU, 20 février (Reuters) - Le Premier ministre 
français Manuel Valls, en visite samedi à Ouagadougou, a promis 
de renforcer la coopération militaire avec le Burkina Faso et 
d'autres pays de la région face à l'insurrection islamiste.  
    Des militaires français étaient intervenus à la mi-janvier à 
Ouagadougou où un commando d'Al Qaïda au Maghreb islamique 
(Aqmi) avait attaqué un hôtel et fait trente morts. 
    "Le terrorisme s'attaque lâchement aux démocraties et nous 
partageons les même valeurs. Et c'est pour cela que nous devons 
renforcer notre coopération en matière de renseignement, de 
formation des forces de sécurité et des forces armées", a 
déclaré Manuel Valls après une rencontre avec le président 
burkinabé Roch Marc Christian Kaboré, qui est entré en fonction 
fin décembre après avoir remporté l'élection présidentielle du 
mois précédent. 
    "Sécurité et coopération que nous devons renforcer dans le 
cadre du G5 et de l'engagement de la Minusma (ndlr-mission de 
l'Onu au Mali) avec le soutien de l'Union européenne", a ajouté 
le chef du gouvernement français. 
    Le G5 Sahel, créé en février 2014, rassemble la Mauritanie, 
le Mali, le Niger, le Tchad et le Burkina Faso. Il s'attache à 
la coordination et au suivi de la coopération régionale en 
matière de développement et de sécurité. 
    Le Premier ministre français, accompagné de son ministre de 
la Défense Jean-Yves Le Drian, effectue une visite de trois 
jours en Afrique, qui l'a également conduit au Mali. 
 
 (Mathieu Bonkoungou, Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant