Saft plombé par les batteries lithium-ion 

le
0
Airbus, filiale d'EADS, a décidé de ne plus équiper l'A350 de batteries au lithium-ion que lui fabrique Saft. L'avionneur européen craint que les incertitudes réglementaires qui clouent au sol les 787 Dreamliner de Boeing, ne retardent les premières livraisons de l'appareil. Airbus entendait initialement utiliser quatre batteries rechargeables au lithium sur chaque A350, pour fournir de l'électricité au sol et servir d'alimentation de secours dans les airs. Mais dorénavant, l'A350 sera livré avec des systèmes de batteries classiques au nickel-cadmium, qui seront elles aussi fournies par Saft, comme tous les autres avions de la gamme d'Airbus. C'est le japonais GS Yuasa qui a fourni, lui, les batteries lithium-ion du Dreamliner. 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant