Safran: Zodiac pourrait renoncer à l'offre.

le
0

(CercleFinance.com) - L'action Zodiac Aerospace chute de 4% ce matin à la Bourse de Paris alors que selon les informations de BFM TV, l'équipementier aéronautique pourrait ne pas être 'avalé' par Safran. Les actionnaires familiaux de Zodiac laissent entendre qu'ils refuseraient la nouvelle proposition de Safran si elle était jugée trop basse, sachant que les négociations se poursuivent.

Et pourtant, l'histoire semblait écrite : en tout début d'année, Safran annonçait une OPA recommandée à 29,47 euros sur Zodiac Aerospace, ce qui aurait donné naissance à un géant français des équipementiers aéronautiques.

Mais l'opération a été vertement contestée par nombre d'investisseurs, dont le fonds activiste britannique TCI, en raison notamment de son montage compliqué : schématiquement, si une OPA en cash était prévue pour les actionnaires du flottant, les actionnaires familiaux de Zodiac et leurs alliés auraient, eux, profité, d'une sorte d'OPE réservée réalisée dans un second temps.

Coup de pied de l'âne, Zodiac a ensuite lancé un dixième avertissement sur résultats, ce dont Safran entend tenir compte. En clair, Safran va très probablement abaisser le prix de l'OPA annoncé en janvier. Pour l'heure, le titre Zodiac cote 21,4 euros.

Mais d'après BFM TV, les actionnaires familiaux de Zodiac Aerospace organisent leur défense : “Zodiac n'est pas acculé, assure un proche du groupe malgré les multiples déconvenues depuis deux ans. Si Safran ne fait pas une offre sérieuse, nous la refuserons”, ont déclaré lesdits actionnaires familiaux cités par BFM TV.

De plus, ces derniers entendent aussi remplacer le patron actuel du groupe, Olivier Zarrouati, afin de 'restructurer l'entreprise et repartir de l'avant'. par qui ? On parle notamment de Marwan Lahoud, ancien directeur de la stratégie d'Airbus, on du PDG de Valeo, Jacques Aschenbroich.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant