Safran va céder Morpho à Oberthur (Advent)

le , mis à jour à 15:56
3
SAFRAN VA CÉDER L'EX-MORPHO À OBERTHUR
SAFRAN VA CÉDER L'EX-MORPHO À OBERTHUR

PARIS (Reuters) - Safran a annoncé jeudi être entré en négociations exclusives avec le fonds Advent, propriétaire du groupe Oberthur, pour lui céder ses activités d'identité et sécurité pour un montant de 2,425 milliards d'euros.

Safran Identity & Security (ex-Morpho) sera rapproché d'Oberthur Technologies pour créer un champion mondial des technologies de l'identification, avec un chiffre d'affaires combiné de 2,8 milliards d'euros, précise dans un communiqué l'équipementier pour l'aéronautique et la défense.

Le nouveau groupe, dans lequel la banque publique Bpifrance aura une participation, aura une forte implantation en France notamment son siège social, des activités de R&D de pointe et des capacités de production clés, ce qui répond aux inquiétudes exprimées par les pouvoirs publics et les syndicats.

"L'offre d'Advent et d'Oberthur était la mieux-disante sur tous les critères, qu'il s'agisse du prix, des engagements sur l'emploi et les sites industriels ainsi que sur les questions de concurrence", a expliqué à Reuters une source proche du dossier.

Interrogée sur la participation que détiendra Bpifrance dans le nouvel ensemble, qui a vocation à terme à être côté sur Euronext Paris, la source a ajouté que le sujet était toujours en cours de discussions.

"Bpifrance aura des droits de gouvernance pour préserver les intérêts français", a-t-elle ajouté.

DES ENGAGEMENTS AUPRÈS DU GOUVERNEMENT

Déjà actionnaire de Gemalto, qui était également en lice pour le rachat de Safran Identity & Security, Bpifrance souhaitait participer en tant qu'actionnaire minoritaire au processus de vente.

"C'était le souhait de l'Etat compte tenu du caractère sensible des activités de Safran Identity & Security", a déclaré à Reuters un porte-parole de Bpifrance.

L'an dernier, la banque publique s'était déjà alliée au fonds Apollo pour racheter Verallia à Saint-Gobain. Bpifrance détient 10% du capital de Verallia et Apollo 90%.

Safran avait décidé au printemps de mettre en vente sa filiale de sécurité et d'identité et avait sélectionné au début de l'été cinq offres pour participer au second tour d'enchères.

Pour renforcer leur candidature, Advent et Oberthur avaient écrit début septembre au gouvernement pour s'engager à préserver les emplois chez Safran Identity & Security et à maintenir son siège social en France. Leur offre était soutenue par le syndicat CFDT.

Outre Gemalto, dont le titre perd environ 5% en Bourse après ces annonces, les autres candidats à la reprise de Safran I&S étaient les fonds KKR - associé à Impala -, Bain Capital - en tandem avec Ardian - et CVC.

La finalisation de la transaction entre Safran et Advent devrait intervenir courant 2017.

Safran I&S a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 1,6 milliard d'euros et emploie 7.800 personnes dans plus de 50 pays.

(Matthieu Protard et Jean-Michel Bélot, édité par Dominique Rodriguez)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M609159 il y a 2 mois

    encore un coeur de metier de l ex sagem qui quitte le groupe safran. quel gachis cette fusion

  • avis1 il y a 2 mois

    Étrange échec sur toute la ligne la finance a gagné . Gemalto va pouvoir investir à son compte propre pas plus mal . Au lieu de courir derrière un remboursement hypothétique. Mais si safran a vendu ..

  • gchevrie il y a 2 mois

    Est ce le bon cheval ?