Safran: Morpho susciterait l'appétit de nombreux repreneurs.

le
0

(CercleFinance.com) - Selon le Figaro, le processus de cession par Safran de sa filiale de sécurité Morpho a été lancé : les repreneurs potentiels auraient ainsi jusqu'au 17 juin pour témoigner de leur intérêt aux deux banques conseils retenues par l'équipementier aéronautique, Lazard et Société Générale. Et les candidats se bousculeraient déjà au portillon, croit savoir le quotidien.

Dans un second temps s'ouvrira la phase dite de 'due diligence', c'est-à-dire l'ouverture des livres de comptes et d'une manière générale l'obtention d'informations plus détaillées sur Morpho, qui réalise environ 1,7 milliard d'euros de chiffre d'affaires et emploie 8.600 salariés.

Le quotidien ajoute que de nombreux candidats seraient d'ores et déjà intéressés : le Figaro cite ainsi les noms d'Atos, de Gemalto, d'Oberthur, mais aussi de Bpifrance, sans oublier les 'investisseurs professionnels' français que sont Eurazeo, Astorg, PAI Partners et Wendel. Ni leurs homologues étrangers comme KKR, CVC, Apollo, Carlyle, Bain Capital. Enfin, 'le japonais NEC, le suédois HID, l'allemand G&D sont aussi dans la boucle', rapporte le Figaro.

L'équipementier aéronautique dirigé par Philippe Petitcolin, très présent dans les moteurs d'avions via sa cofiliale CFM International, détenue à parité avec General Electric, ne cachait pas son intention de se séparer de Morpho, jugée périphérique par rapport au coeur de métier.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant