Safran : Marge 2008 en baisse

le
0
Conserver
« Le groupe Safran publie un chiffre d'affaires de 10,3 Mds¤ (9 % de croissance organique), un résultat opérationnel de 798 M¤ (comprenant 146 M¤ de plus-values de cession de l'activité monétique) faisant ressortir une marge de 6,3 % contre 7,7 % un an plus tôt, et un résultat net de 256 M¤. La dette représente 15 % des fonds propres soit 635 M¤ à un taux moyen de 3,26 %. Safran, dont la communication pêche par son manque d'entrain, insiste davantage sur l'impact de ses couvertures sur le dollar (15,7 Mds$ couverts entre 1,43 et 1,525$ d'ici 2010, sachant qu'un cent d'écart sur la devise entraîne une variation de 22M¤ sur le résultat), aux dépens de son carnet de commandes dont la progression est presque inégalée dans l'histoire du groupe. Entre les différents partenariats annoncés avec General Electric, l'installation des freins carbone sur la flotte non encore équipée, le câblage électrique de l'A350 XWB et les turbines prévues pour les hélicoptères chinois et russes, Safran dispose d'un marché potentiel d'une vingtaine de milliards pour les années à venir. Le groupe ne s'engage toutefois pas sur des perspectives chiffrées, mais relève que les autorités publiques tant américaines qu'européennes supportent le financement des acquisitions d'avions par les compagnies aériennes et que 1/3 de la flotte des moteurs CFM 56 n'a pas encore connu de 1er révision (ce qui représente un chiffre d'affaires de 10 à 15Mds¤). Safran rappelle également les efforts engagés à travers le plan de progrès qui vise à améliorer la productivité de 2 points par an. A 9 fois les résultats estimés de 2009 (contre un médian historique à 13,6 fois), le titre peut être conservé dans la perspective d'une reprise du dollar et du potentiel de son développement. »
Agnès Coste
Montségur Finance


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant