Safran : l'État confirme sa cession

le
0
Safran
Safran

(lerevenu.com) - Le désengagement partiel de l'Etat n'empêche pas l'action Safran d'afficher une hausse de 30% en un an, en repoussant à nouveau son plus-haut historique. L'arrêté au J.O. précise que l'Etat va céder, comme il l'avait annoncé la semaine dernière, 3,46% du capital de Safran, à 34,50 euros pièce, dont 3,12% «en France et sur le marché international».

Une part de 0,34% du capital sera réservée aux salariés, actuels et anciens et des filiales. Le produit de la cession ira alimenter les fonds propres de la Banque Publique d'Investissement (BPI). L'Etat souhaite demeurer « actionnaire de référence à moyen terme » de Safran, en en restant le premier actionnaire (27,08%), comme l'avait précisé le ministère de l'Economie dans un communiqué antérieur.

Les cours de Safran en direct

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant