Safran et Thales discutent à nouveau

le
0
Dans un communiqué, Safran a confirmé des discussions avec Thales sur des échanges d'actifs. Le groupe se refuse à indiquer une date et les modalités envisagées pour un éventuel futur accord.

Le ministre de la Défense, Gérard Longuet a évoqué le mois dernier dans Les Echos un «grand projet national» sur le plan industriel. Il pourrait bien s'agir d'une union entre Safran et Thales. Un an après l'échec des négociations, les deux groupes se sont de nouveau réunis autour de la table pour discuter sur des échanges d'actifs. L'information a été confirmée par l'équipementier aéronautique ce mardi dans un communiqué. En revanche, le groupe s'est refusé à apporter la moindre précision quant à la date de finalisation des discussions.

Dans une interview aux Echosce mardi, le délégué général pour l'armement, Laurent Collet-Billon, a déclaré qu'«un accord est possible dès cet été». Il justifie cet optimisme par l'évolution du périmètre. «Il y a un an, le périmètre en discussion comprenait l'avionique civile de Thales, à la demande de Safran (qui reste) intéressé, affirme-t-il. Il y a donc beaucoup de chances que les négociations aboutissent si

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant