SAFRAN confirme ses objectifs 2016

le
0

(AOF) - Le chiffre d'affaires de Safran au premier trimestre 2016 est ressorti à 4,24 milliards d'euros, en hausse de 7,8%. Cette croissance traduit une progression des activités d'Aéronautique (propulsion et équipements) et de Sécurité. Sur une base organique (hors impact des acquisitions, cessions et effets de change), l'activité a augmenté de 6,7%. L'activité Propulsion aéronautique et spatiale a représenté 2,301 milliards, en hausse de 11,2% (10% sur une base organique).

Cette croissance a été portée par les activités de première monte et de services pour les programmes civils et militaires.

Le chiffre d'affaires des moteurs civils en première monte est en hausse, principalement porté par les livraisons de moteurs CFM56 (442 unités ont été livrées au premier trimestre 2016, soit +10%). Les ventes de moteurs militaires en première monte progressent également grâce à des volumes plus importants de moteurs M88 et TP400.

Sept moteurs M88, tous destinés aux marchés export, ont été livrés au premier trimestre.

Les nouvelles commandes et intentions d'achat totalisent 673 moteurs LEAP et 543 moteurs CFM56 au premier trimestre. Au 31 mars 2016, le carnet de commandes pour ces deux moteurs s'établit à 13 949 unités et compte notamment 10 534 moteurs LEAP.

Cette année, Safran s'attend à ce que l'apport de ses activités de lanceurs à ASL ait un effet positif sur la marge opérationnelle courante ajustée.

L'équipementier aéronautique prévoit sur l'ensemble de l'exercice une hausse du chiffre d'affaires ajusté comprise entre 2 et 4% par rapport à 2015, au taux de change moyen estimé de 1,11 dollar pour un euro. Une augmentation d'environ 5 % du résultat opérationnel courant ajusté, accompagnée d'une nouvelle hausse du taux de marge par rapport à 2015 (au cours couvert de 1,24 dollar pour 1 euro).

La politique de couverture isole en grande partie le résultat opérationnel courant ajusté des fluctuations actuelles du cours euro/dollar, sauf pour la partie des activités localisée aux États-Unis exposée à l'effet de conversion en euro de leur résultat réalisé en dollar.

Le groupe prévoit enfin un cash flow libre représentant plus de 40% du résultat opérationnel courant ajusté, un élément d'incertitude demeurant le rythme de paiement de plusieurs États clients.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant