Safran affiche une solide croissance au 1er trimestre

le
0
SOLIDE CROISSANCE POUR SAFRAN AU 1ER TRIMESTRE
SOLIDE CROISSANCE POUR SAFRAN AU 1ER TRIMESTRE

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Safran a annoncé mardi relever sa prévision de chiffre d'affaires pour 2013, grâce à une solide croissance au premier trimestre et à l'intégration depuis le 1er avril des activités de systèmes électroniques de Goodrich (GEPS).

Le motoriste, présent également dans la défense et la sécurité, a également annoncé un accord définitif pour le rachat de la participation de 50% du britannique Rolls-Royce dans leur programme commun de turbines d'hélicoptères RTM322 pour 293 millions d'euros.

Safran table désormais pour cette année sur une croissance d'environ 7% de son chiffre d'affaires ajusté - contre 5% auparavant.

Cette révision, déjà intégrée pour l'essentiel dans le consensus des analystes, est due à parts égales à l'activité du premier trimestre et à l'acquisition de GEPS finalisée fin mars pour environ 300 millions d'euros. Le groupe confirme par ailleurs viser une hausse proche de 15% de son résultat courant ajusté cette année.

Safran - qui est le fabricant du moteur le plus vendu au monde, le CFM56 produit en coentreprise avec General Electric - a en particulier fait état d'une activité en hausse de 10% en dollars américains dans les services pour moteurs civils au premier trimestre.

Le groupe vise pour 2013 une croissance de près de 10% pour cette activité, qui bénéficie des services pour les gros porteurs et de la croissance des services pour les moteurs CFM les plus récents, après une hausse de 9,4% en 2012.

"On se réjouit de la bonne tenue du premier trimestre mais on n'a pas jugé raisonnable de changer notre prévision annuelle à ce stade", a déclaré à des journalistes Jean-Paul Herteman, le PDG de Safran.

Cette activité et les livraisons de moteurs, ainsi que la division de sécurité, ont permis à Safran d'engranger une croissance de 9,5% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, à 3,404 milliards d'euros, au-dessus des attentes de certains analystes.

Le rachat des 50% de Rolls-Royce dans RTM322, qui devrait être finalisée cette année, permettra à Turbomeca, filiale de Safran, d'assumer la totalité de la production et de la maintenance de ce moteur.

Cela apportera à Safran un chiffre d'affaires annuel supplémentaire d'environ 85 millions d'euros et une contribution de plus de 30 millions au résultat opérationnel.

Ce moteur équipe les hélicoptères de combat Apache de Boeing, l'EH101 polyvalent d'AgustaWestland et l'hélicoptère de transport de troupes NH90 d'Eurocopter.

L'action Safran a clôturé en hausse de 0,13% à 35,01 euros lundi, donnant une capitalisation de 14,6 milliards. Elle a pris 7,4% depuis le début de l'année après avoir bondi de 40,5% en 2012.

Edité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant