Sadio Mané, au bon souvenir de la CFA

le
0
Sadio Mané, au bon souvenir de la CFA
Sadio Mané, au bon souvenir de la CFA

Sadio Mané, c'est l'histoire d'un mec érigé en génie au Sénégal, remplaçant en CFA en France, exilé en Autriche, puis titulaire dans bon club de Premier League. Un parcours assez classique, en somme.

"Il vient de Sédhiou, le sud du Sénégal. C'est une région fleurie." Mady Touré est fier d'évoquer le cas Sadio Mané, lui, le boss de l'établissement AS Génération, le centre de préformation affilié à Metz depuis 2003. Il a bien connu Sadio pour l'avoir couvé durant toute sa formation. C'est le troisième de ses poulains qu'il voit briller outre-Manche après Papiss Cissé et Diafra Sakho. "Sadio allait plus vite que les autres et il a surtout cette capacité que ni Messi, ni Neymar ont : celle de répéter les efforts et les courses sans jamais s'arrêter ou baisser le pied.". Rien que ça. A l'AS Génération, on préforme les joueurs. On leur apprend les règles de base du football de haut niveau. Entrainement, jeu collectif et personnalisé, l'académie fait de jeunes enfants des rues, de jeunes adultes prêts à affronter le haut niveau hexagonal. A leur majorité, les meilleurs partent à Metz. "Sadio était un garçon attentif et très sage. Je n'ai jamais eu de souci de discipline avec lui ", se remémore Mady Touré.

Pubalgie, CFA et Ligue 2


Malheureusement, son ange gardien ne pourra lui venir en aide quand, en France, le jeune Mané connait de grosses difficultés. "Il a rapidement contracté une pubalgie. Et comme il ne voulait pas s'arrêter, il jouait avec la douleur. Jamais à 100 % quoi", précise Touré. Relégué avec la CFA, Mané ne joue pas et ne parvient qu'à grappiller quelques minutes de jeu au compte-gouttes. "J'ai failli tomber de ma chaise quand on m'a parlé d'échec, tempère José Pinot, directeur de la réserve du FC Metz. Si Sadio jouait au début des bouts de matchs avec la CFA, c'est parce qu'il ne pouvait tout simplement pas tenir 90 minutes." L'homme se souvient d'ailleurs d'un jeune homme "calme, avec un peu de tempérament, mais à l'écoute et toujours prêt à s'améliorer."

Rapidement, les choses se remettent dans l'ordre, et Sadio Mané passe de la CFA à la Ligue 2. "Rapidement, la CFA est devenue trop facile pour lui. Puis après, ça a été au tour de la Ligue 2. Il a fait aussi de super Jeux Olympiques à Londres. C'est pour ça qu'il n'est pas resté bien longtemps chez nous " précise José Pinot. Pourtant, après son joli parcours avec la sélection sénégalaise aux JO 2012, aucun club de Ligue 1 ne semble décider de lever les quatre millions d'euros fixés par Metz,…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant