SABMiller prévoit un nouvel exercice difficile en 2014-2015

le
0
SABMILLER ANTICIPE UNE PERSISTANCE DE L?IMPACT DES CHANGES SUR SON NOUVEL EXERCICE
SABMILLER ANTICIPE UNE PERSISTANCE DE L?IMPACT DES CHANGES SUR SON NOUVEL EXERCICE

LONDRES (Reuters) - SABMiller a fait état jeudi d'un excédent brut d'exploitation (EBE) en hausse de 1% sur l'exercice 2013-2014, marqué par des effets de change négatifs, ce dernier facteur devant encore prévaloir au cours de l'exercice qui vient de commencer.

Le deuxième brasseur mondial par le chiffre d'affaires, confronté à une croissance ralentie dans les marchés matures et à un environnement instable dans les marchés émergents, s'emploie résolument à réduire les coûts.

Il a annoncé un nouveau programme en ce sens, visant 500 millions de dollars d'économies annuelles d'ici l'exercice 2018. Le précédent programme, tout juste achevé, lui a permis d'économiser à peu près le même montant.

Sur l'exercice clos au 31 mars, SABMiller a dégagé un EBE ou Ebitda de 6,45 milliards de dollars et un chiffre d'affaires en recul de 1% à 26,72 milliards de dollars. Le consensus des analystes fourni par le brasseur donnait respectivement 6,41 milliards et 26,93 milliards de dollars.

La baisse du dollar australien, du rand sud-africain, de la livre turque et du peso colombien a retranché 400 millions de dollars environ à l'EBE, a précisé SABMiller.

Il y a plus d'un mois, SABMiller avait annoncé une hausse limitée de ses ventes de bière en raison notamment de problèmes sur des marchés africains.

Le brasseur pense que ses conditions d'activité demeureront à peu près les mêmes, la croissance étant portée par les marchés émergents et affectée par les effets de change.

Il pense qu'il continuera d'augmenter les prix de certains de ses produits, les coûts des matières premières devant augmenter d'un pourcentage à un chiffre.

SABMiller a enfin déclaré que l'examen de sa participation dans le groupe hôtelier sud-africain Tsogo Sun Holdings se poursuivait et qu'il lui faudrait plusieurs mois pour décider s'il doit vendre ou pas cet avoir d'une valeur estimée à un milliard de dollars.

L'action gagne plus de 4% en matinée en Bourse de Londres, l'une des plus fortes hausses de l'indice Stoxx 600, alors que l'indice sectoriel européen prend 0,4% dans le même temps.

(Martinne Geller, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant