SABMiller déçoit avec ses ventes du 3e trimestre

le
0
HAUSSE DE 4% DU CA DE SABMILLER AU 3E TRIMESTRE
HAUSSE DE 4% DU CA DE SABMILLER AU 3E TRIMESTRE

LONDRES (Reuters) - SABMiller, le deuxième brasseur mondial, a déçu les investisseurs mardi avec l'annonce de ventes trimestrielles tout juste conformes à ses prévisions.

Le titre, en baisse de 2,6% dans les premières cotations à Londres, a cependant réduit ses pertes et pour s'afficher en repli de 0,95% vers 11h50.

SABMiller, propriétaire entre autres des marques Peroni et Grolsch, a fait état d'une hausse de 4% de son chiffre d'affaires ("revenus producteurs") sur son troisième trimestre fiscal clos fin décembre, conformément à ses objectifs.

En volume, la hausse n'a été que de 2%, l'augmentation de 7% des boissons non alcoolisées ayant été tempérée par la modeste progression de 1% des ventes de bière.

Les analystes de Morgan Stanley attendaient une hausse de 3% des ventes de bière en volume et Citi tablait sur +1,4%.

"Les chiffres annoncés par SABMiller sont inférieurs aux attentes, en dépit d'une croissance bienvenue sur les marchés émergents", observent les analystes d'Oriel Securities. "De plus, les résultats restent sous pression avec les effets de change."

SABMiller a dit avoir accru ses ventes à la faveur d'augmentations de prix et d'une croissance des volumes en Afrique, en Amérique latine et en Chine, mais il a aussi noté que ses résultats avaient été impactés par la dépréciation de certaines devises, notamment le rand sud-africain, le dollar australien, le nuevo péruvien et le peso colombien.

En Europe et en Amérique du Nord, les ventes ont continué de pâtir de la faiblesse de la confiance des ménages, a ajouté le groupe.

Les ventes de bière ont augmenté de 6% en Afrique, de 2% en Amérique latine et de 13% en Chine, mais elles ont reculé en Europe, en Australie et en Amérique du Nord.

Martinne Geller, avec la contribution de Tricia White, Véronique Tison pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant