Sabaly, le retour du Titi

le
0
Sabaly, le retour du Titi
Sabaly, le retour du Titi

Formé au PSG, Youssouf Sabaly est prêté depuis deux ans à Évian Thonon Gaillard où il empile les titularisations là où certains copains de promotion enchaînent les matchs en CFA. À 21 ans, le champion du monde U20 retrouve la pelouse du Parc des Princes sans pression.

La famille, les potes, les formateurs. Cet après-midi, Youssouf Sabaly connaîtra du monde en tribunes du Parc des Princes. Et pour cause, le garçon a grandi en région parisienne, entre le Chesnay et La Celle-Saint-Cloud. Le PSG, c'est sa maison quelque part. Formé dans la capitale comme ses potes Jean-Christophe Bahebeck et Alphonse Areola, avec qui il a été sacré champion du monde des moins de 20 ans en 2013, Sabaly n'a encore jamais joué en professionnel avec Paname. Un regret ? Aucun. Le garçon sait trop bien d'où il vient pour se plaindre.
Un prêt, deux prêts
Alors qu'il a longuement hésité entre le basket-ball, le judo et le football, il prend finalement le chemin du football et du PSG vers l'âge de 13 ans. Un choix qu'il n'a jamais regretté, lui qui a prolongé son bail avec le club champion de France jusqu'en 2018 l'été dernier. Une marque de confiance, diront certains. Surtout que le gamin enchaîne les matchs en Ligue 1 sous la liquette des Haut-Savoyards. 36 matchs en championnat l'an dernier, 19, déjà, cette saison et la plupart du temps en tant que titulaire. Droitier de formation, le latéral est indiscutable à gauche. Ce qui est plutôt rare dans un pays où la polyvalence n'est pas ce que l'on demande en premier aux jeunes footballeurs.

Mais voilà, derrière un physique de vendeur de télévision (1,74m, 68 kilos), le joueur a la chance d'être doté d'une caisse physique impressionnante. Révélation du 74 l'an dernier, Pascal Dupraz a tout fait durant le mercato d'été pour se refaire prêter le jeune Parisien. Même si le prêt n'est assorti d'aucune option d'achat, Dupraz est aux anges. Il peut compter sur sa petite mobylette. Outre ses bonnes performances en Ligue 1, le jeune défenseur continue son apprentissage du haut niveau avec les Espoirs. Même le sélectionneur des Bleuets, Pierre Mankowski, est sous le charme du môme. "C'est un joueur très surprenant. Quand on le voit arriver avec sa petite taille, on se dit que ça va être difficile pour lui. Mais il est très tonique. Il a un potentiel physique énorme et il est très généreux dans l'effort" détaillait le patron des Espoirs dans les colonnes du Dauphiné Libéré.
Discret, travailleur
D'autres auraient pris la grosse tête au moindre compliment. Sabaly n'est pas comme ça. Au sein du club où l'on peut se siffler une belle entrecôte sur les bords du lac...






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant