Saakachvili encouragé à s'expatrier aux États-Unis

le
0
Le premier ministre géorgien Bidzina Ivanichvili menace de poursuivre en justice le président sortant.

Micha fait ses cartons. Dans quelques jours, le président géorgien Mikhaïl Saakachvili quittera l'imposant palais qu'il s'était fait construire sur une hauteur de Tbilissi. Juste en face, un peu plus haut, s'élève la résidence tout aussi ostentatoire de son meilleur ennemi, le premier ministre Bidzina Ivanichvili. Sandra, l'épouse néerlandaise de Saakachvili, se réjouit en privé de pouvoir bientôt reprendre une vie normale. Micha, lui, étudie plusieurs propositions pour enseigner pendant quelque temps dans une université ou un think-tank, en Amérique. Il n'a encore rien décidé, mais son entourage et les plus hautes autorités américaines l'encouragent à s'expatrier, loin, très loin de Bidzina Ivanichvili, qui menace de lancer la justice contre lui et rêve d'éliminer sa formation, le Mouvement national uni (MNU).

Depuis son entrée en fonction, le gouverne...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant