Saad Hariri nommé Premier ministre au Liban

le
0
    BEYROUTH, 3 novembre (Reuters) - Le président libanais a 
confié jeudi au dirigeant sunnite Saad Hariri la tâche de former 
le nouveau gouvernement, celui-ci ayant obtenu le soutien d'une 
majorité de parlementaires, dont celui du président de 
l'Assemblée, le chiite Nabih Berri. 
    Cette nomination s'inscrit dans le cadre de l'accord qui a 
vu Saad Hariri appuyer la désignation de Michel Aoun, un de ses 
adversaires politiques, comme chef de l'Etat. 
    Le Parlement a élu lundi le chrétien maronite Michel Aoun, 
allié du Hezbollah chiite, comme président de la république, 
mettant fin à 29 mois de vacance du pouvoir. 
    Nabih Berri, qui dirige le mouvement chiite Amal, s'était 
initialement opposé à cet accord, mais il a finalement apporté 
jeudi son soutien à Saad Hariri et s'est dit prêt à coopérer 
avec le nouveau gouvernement. 
    Le système de partage du pouvoir entre communautés prévoit 
que le poste de chef de l'Etat revient à un chrétien maronite, 
celui de Premier ministre à un sunnite et celui de président du 
parlement à un chiite.     
     
 
 (Tom Perry; Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant