Sa corde lâche après un saut à l'élastique de 111 mètres

le
0
VIDÉO - Une jeune Australienne a fait le grand plongeon dans le fleuve Zambèze, en Afrique australe, après que la corde la reliant au pont d'où elle avait sauté a lâché.

L'endroit est connu comme l'un des plus beaux spots de saut à l'élastique d'Afrique et du monde. Face aux chutes Victoria, au-dessus du fleuve Zambèze, un pont metallique relie la Zambie au Zimbabwe, perché à 111 mètres d'altitude. Frissons garantis. Mais pour Erin Langworthy, une Australienne de 22 ans qui a voulu ainsi marquer le passage à la nouvelle année, le saut s'est transformé en plongeon et les frissons en cauchemar. Quelques secondes après qu'elle s'est élancée dans le vide, la corde qui la retient se rompt.

Les images du saut enregistrées par une caméra amateur montrent la jeune femme heurtant l'eau de plein fouet, puis emportée par le fleuve puissant. Après une telle chute, les pieds attachés, charriée vers les rapides parmi les plus dangereux au monde dans une eau glacée et infestée de crocodiles, la jeune femme a peu de chances de s'en sortir. Contre toute attente, elle parvient néanmoins à nager jusqu'au rivage.

«Le courant était violent et j'ai

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant