S&P poursuivi en justice en Australie

le
0
Des villes australiennes accusent l'agence de notation de les avoir trompées en attribuant d'excellentes notes à des produits financiers pourris. D'autres plaintes ont été déposées aux États-Unis et en Europe.

La crise financière de 2008 rattrape les agences de notation. Standard & Poor's doit rendre des comptes à la justice australienne dans le cadre d'un procès de dix semaines qui a démarré ce mardi. Treize villes australiennes réclament à l'agence de notation des millions de dollars d'investissements perdus. Elles l'accusent de les avoir trompées en attribuant d'excellentes notes à des produits financiers pourris.

Ces municipalités, principalement des villes minières et agricoles de Nouvelle Galles-du-Sud (sud-est de l'Australie), avaient investi 15 millions de dollars australiens (10,7 millions d'euros) en 2006 dans des produits dérivés de titres de dette (CDO) auxquels Standard & Poor's avait attribué un fameux «AAA» en jugeant ces placements sûrs. «En seulement quatre mois, les municipalités avaient perdu 90% de leur investissement», a déclaré John Walker, le porte-parole de IMF Australia, une société cotée qui finance les frais de justice des villes p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant