S&P place la Grèce en situation de défaut sélectif

le
0

L'agence de notation a attribué la note de SD (Selective Default) à la Grèce suite à la décision d'Athènes de pouvoir avoir recours à des clauses d'action collectives (CAC). Ce dispositif pourrait être activé si au moins 2/3 des créanciers participent au programme d'échange de dette, obligeant alors le 1/3 restant à participer également au programme. L'activation de ces CAC provoquerait selon S&P une restructuration de dette forcée car elles modifient unilatéralement les termes des emprunts initialement souscrits.  En revanche, si l'échange de dette se déroule correctement, S&P relèvera sa note à CCC, considérant que le défaut sélectif aura été traité. C'est le premier pays de la zone euro à être officiellement considéré en défaut sélectif.

Retrouvez les analyses de Edmond de Rothschild Investment Managers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux