S&P : la rigueur serait une erreur de diagnostic

le
0
DÉCRYPTAGE - Standard Poor's estime qu'une règle d'or européenne, limitant constitutionnellement les déficits, n'est pas suffisante.

Une erreur de diagnostic! C'est, selon Standard & Poor's, ce qui serait en train de précipiter l'euro dans le gouffre. «Le diagnostic établi par les dirigeants de la zone euro ne reconnaît que très partiellement les véritables causes de l'origine de la crise», explique Moritz Kraemer, directeur du département notation souveraine européenne de S&P. Et cette erreur de diagnostic conduit les dirigeants européens à répondre, sommet après sommet, de façon incomplète aux problèmes qui touchent la zone euro.

Les Européens sont en effet convaincus que «cette crise provient essentiellement des déficits budgétaires excessifs accumulés par les États périphériques». Ce qui les amène à privilégier les mesures de rigueur. Erreur, estime S&P, à rebours du discours classique des agences de notation: «Un processus de réformes basé sur le seul pilier de l'austérité budgétaire risque d'aller à l'encontre du but recherche.» Les plans d'austérité créent d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant