S&P étudie les menaces qui pèsent sur le AAA de la France

le
0
L'agence de notation estime qu'une rechute en récession pourrait entraîner des dégradations de notes souveraines, dont celle de la France. Elle souligne que le AAA français n'est pas menacé pour le moment.

Alors que les grands argentiers de la zone euro doivent se retrouver ce week-end pour tenter d'établir les bases qui permettront de sortir de la crise, Standard&Poor's envisage déjà le pire. L'agence de notation a en effet simulé, pour plusieurs pays européens, un «scénario du pire» basé sur une éventuelle rechute en récession. Si une telle dégradation conjoncturelle devait se produire, ce que le FMI envisage déjà, alors l'agence de notation américaine estime que plusieurs notes de dettes souveraines pourraient alors être dégradées, dont celle de la France. Elle tient toutefois à souligner qu'«aucune dégradation ni mise sous surveillance du AAA français n'est envisagée pour le moment».

Une précision qui permet à Standard&Poor's de se démarquer de son homologue Moody's, qui a lancé il y a quelques jours un avertissement sur une possible révision prochaine de son opinion sur la dette française. Fitch a également pris ses distances avec Moody's, en a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant