S&P confirme à AA- la note souveraine du Japon

le
1
S&P CONFIRME À AA- LA NOTE SOUVERAINE DU JAPON
S&P CONFIRME À AA- LA NOTE SOUVERAINE DU JAPON

TOKYO (Reuters) - L'agence Standard & Poor's a confirmé lundi à AA- la note de crédit souveraine du Japon tout en maintenant une perspective négative, prévenant qu'elle pourrait abaisser sa note si la dette publique continuait de gonfler ou si la croissance se révélait plus faible que prévu.

L'agence de notation souligne que des problèmes structurels, notamment la hausse du coût de la protection sociale, pèsent sur la capacité du pays à réduire son déficit budgétaire par de simples hausses des impôts.

En outre, le parti au pouvoir, le Parti démocrate du Japon (PDJ) ne dispose pas d'une majorité absolue au parlement, ce qui freine les réformes budgétaires, estime l'agence, qui s'inquiète des difficultés du gouvernement à réduire rapidement la dette.

"Sans une réforme d'envergure de la protection sociale et une croissance économique plus forte, les hausses d'impôts à elles seules ne permettront pas de progrès durable dans l'amélioration des finances publiques du Japon", a résumé Takahira Ogawa, directeur de la notation souveraine pour S&P à Singapour, lors d'une conférence téléphonique.

Le Japon pourrait voir sa note abaissée si son PIB par habitant affichait une croissance inférieure aux 1,2% escomptés, prévient S&P.

La dette japonaise représente près du double du produit intérieur brut (PIB) de l'archipel, qui s'élève à 5.000 milliards de dollars (3.800 milliards d'euros).

Fin 2011, le PDJ a proposé de relever progressivement la TVA pour financer les dépenses sociales, en portant celle-ci de 5% à 8% en avril 2014 puis à 10% en octobre 2015. Le projet de loi doit cependant être approuvé par le parlement, où la cote de popularité du gouvernement est en chute libre.

D'après des projections officielles, même un relèvement de la TVA à 10% ne suffirait pas à réduire le ratio dette sur PIB du Japon, le plus élevé de tous les pays industrialisés.

Comme S&P, Fitch note le Japon AA- avec perspective négative. Moody's lui attribue une note équivalente, Aa3, mais une perspective stable. Les trois principales agences attribuent ainsi au Japon une note trois crans en deçà du triple A.

Mayumi Negishi; Jean-Stéphane Brosse et Natalie Huet pour le service français, édité par Nicolas Delame

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • marshaka le lundi 20 fév 2012 à 08:47

    Quelle bonne blague, le Japon a un ration dette/pib de 250 %, un déficit budgétaire, une population vieille et fait des QE tous les ans...