S&P abaisse ses perspectives sur le Japon

le
0
L'agence de notation prévoit un aggravement du déficit public suite au séisme. La note de la dette fixée à «AA-» pourrait être dégradée. La Banque du Japon devrait elle abaisser ses perspectives.

Standard & Poor's (S&P) a abaissé ce matin sa perspective sur la note de la dette à long terme du Japon devenue « négative », redoutant les conséquences du séisme et du tsunami survenus le 11 mars dernier pour l'économie nippone. La note de Tokyo est actuellement fixée à «AA-», la quatrième meilleure possible sur un total de 22, ce qui correspond à un émetteur de haute qualité mais elle pourrait donc être réduite prochainement. L'agence de notation prévoit en effet un aggravement du déficit public, suscité par le coût de la catastrophe naturelle que le pays va devoir supporter. Pour S&P, la reconstruction pourrait coûter «entre 167 et 417 milliards d'euros, avec une prévision moyenne de 250 milliards d'euros».

L'agence de notation estime que seules des mesures substantielles, comme des hausses d'impôts, pour augmenter les revenus de l'Etat permettront à Tokyo de porter ce fardeau financier. Sinon il sera assumé par les collectivités locales et

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant