S'il est battu aux législatives, Farage quittera la tête de l'UKIP

le
0

LONDRES, 16 mars (Reuters) - Nigel Farage, le chef de file du Parti de l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP), démissionnera s'il ne remporte pas un siège de député lors des élections législatives du 7 mai. Les sondages le donnent en tête des intentions de vote dans la circonscription de South Thanet, dans le sud de l'Angleterre, où il se présente. Dans un livre à paraître prochainement, dont le Telegraph publie un extrait lundi, le président du parti hostile au maintien du pays dans l'Union européenne écrit: "Les conséquences d'un échec à obtenir un siège aux Communes serait considérable tant pour moi que pour le parti (...) Il ne serait honnêtement pas crédible que je continue de diriger ce parti sans siège à Westminster. "Si j'échoue à South Thanet, le rideau tombera, je devrai démissionner." L'UKIP a créé la sensation en arrivant en tête des élections européennes en mai dernier. Mais compte tenu du mode de scrutin majoritaire à un tour en vigueur pour les législatives, où le candidat arrivé en tête remporte la circonscription, le parti de Farage, qui ne détient que deux des 650 sièges de députés du Parlement sortant, ne devrait en conquérir qu'une poignée supplémentaire. Sa performance, en mordant sur l'électorat de droite, pourrait cependant fragiliser les espoirs de réélection du Premier ministre conservateur David Cameron pour un second mandat de cinq ans. (Kylie MacLellan; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant