S'appeler Mohamed Merah : un enfer pour les homonymes

le
0
Depuis que l'identité de l'auteur des fusillades de Montauban et Toulouse a été dévoilée mercredi, plusieurs photos d'homonymes circulent, notamment dans la presse étrangère.

Depuis mercredi plusieurs Français portant le nom Mohamed Merah souffrent de la pression médiatique imposée par la presse étrangère et les réseaux sociaux. De nombreuses photos du suspect circulent sur Facebook mais son visage diffère selon les sources. Après vérification, il s'agit, en fait, de photos de profil d'internautes homonymes parfois condamnés à «la peine de mort» du seul fait de leur nom.

Merah est un patronyme très commun en Algérie et est porté dans de nombreuses familles en France. «C'est effrayant et angoissant d'entendre son nom partout à la télé, à la radio et dans les journaux», raconte un jeune homonyme.

C'est aussi le calvaire du boxeur de Douai, Mohamed Merah alias «Parigo». Comme le révèle l'observateur du Douaisis, des journalistes étrangers ont confondu les deux hommes. Un site web a même utilisé des photos de Parigo en décrivant le tueur de boxeur! Son coach du Douai Boxing Club s'inquiète pour son avenir. Il craint que son nom ains

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant